Collaboration spéciale Spiria vient d’ouvrir des bureaux à Brossard.

En matière de conciliation travail-vie personnelle, on entend souvent parler d’horaires flexibles, voire de télétravail. Certains employeurs vont plus loin.

Sans qu’on puisse encore parler de tendance, des entreprises vont jusqu’à faire le choix d’ouvrir des bureaux en banlieue pour faciliter la vie de leurs employés. C’est le cas de Spiria, entreprise de développement logiciel basée dans le Mile-Ex, qui vient d’inaugurer une nouvelle adresse à Brossard, à deux pas du terminus Panama.

«Montréal étant un haut lieu du développement logiciel, le marché de l’emploi y est très concurrentiel, explique le directeur du marketing chez Spiria, Benoît Fortier. Trouver des programmeurs qualifiés et expérimentés devient de plus en plus difficile, et rien n’indique que cette tendance soit près de s’inverser. Ce n’est plus seulement le salaire qui fait la différence, c’est ce que les entreprises offrent en plus et la considération qu’elles portent à leurs employés. Nous sommes à l’écoute des besoins et nous essayons d’y répondre autant que faire se peut. La problématique des transports revenait souvent. Alors, nous avons décidé d’ouvrir à Brossard.»

Déjà, une douzaine d’employés ont choisi de déménager leur bureau montréalais sur la rive sud, a-t-il confirmé à Métro par courriel.

«Ce n’est plus seulement le salaire qui fait la différence, c’est ce que les entreprises offrent en plus et la considération qu’elles portent à leurs employés.» – Benoît Fortier, directeur du marketing chez Spiria

Qui plus est, pour les postes affichés récemment, les candidats peuvent choisir entre Montréal et Brossard. «Certains candidats habitant la rive sud peuvent être réticents à l’idée d’aller travailler dans le Mile-Ex, justifie-t-il. Nous avons ouvert à Brossard pour deux raisons principalement. D’une part, il s’agit de retenir nos employés, qui pourraient être tentés, pour préserver leur qualité de vie, de nous quitter pour un autre employeur sur la rive sud. D’autre part, il s’agit d’embaucher des développeurs qui auraient été hésitants à venir chez nous en raison de notre position géographique.»

Du côté des accommodements plus habituels, l’entreprise offre une certaine flexibilité d’horaire et du télétravail. «Les employés peuvent prendre un jour en télétravail par semaine», précise M. Fortier.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!