Parler l’anglais, le chinois ou l’arabe augmente ses chances de percer dans le marché du travail. Conseils pour 
apprendre en autodidacte.

«Anglais courant exigé», «La maîtrise du chinois est un atout», «La connaissance d’une seconde langue est un plus»… Mondialisation oblige, les compétences linguistiques sont de plus en plus recherchées par les employeurs. Dans certains cas, elles sont même exigées, et pour cause: maîtriser une seconde langue, ou en parler plusieurs, est une plus-value inconstatable sur le marché du travail. Comment apprendre une langue sans professeur?

Les tests de langue en ligne
Il est tout d’abord possible d’évaluer son niveau grâce à des tests en ligne, la plupart du temps gratuits. Il s’agit d’une bonne façon de définir son degré de connaissance et de déterminer soi-même la courbe de progression. Avoir conscience des points à améliorer est la première étape de l’apprentissage. Cette démarche peut également permettre de prouver son niveau aux futurs recruteurs. Par exemple, le site Education First (EF) propose un test gratuit en cinq langues différentes, dont le résultat peut être ajouté à son profil LinkedIn.

Les plateformes web 
et les logiciels
Sur l’internet, plusieurs sites offrent des leçons qu’on peut suivre chez soi. Gratuits ou payants, ces sites permettent souvent de varier les thèmes et de choisir un cours adapté à son niveau : Babbel, Mosalingua, Busuu, Duolingo ou encore Rosetta Stone et BBC Learning English (pour l’anglais uniquement) rendent tous au moins une partie de leur contenu accessible gratuitement. On peut également télécharger des applications permettant d’apprendre une langue étrangère. L’avantage? On peut progresser à son rythme en se fixant soi-même des objectifs et choisir des cours selon ses besoins.

La culture locale
Apprendre une langue, c’est aussi découvrir toute une culture. La meilleure chose reste encore de voyager dans le(s) pays où on parle cette langue. Effectuer un séjour linguistique n’est cependant pas toujours aisé. Pour progresser, lisez la presse locale, souvent disponible sur l’internet, et écoutez les émissions de radio ou les bulletins d’information. Le fait de regarder des films et des séries en version originale (avec ou sans sous-titres) permet aussi de réaliser une bonne immersion linguistique!

Les événements 
de discussion
Le meilleur moyen d’entendre parler la langue, mais aussi de la pratiquer reste encore d’aller à la rencontre de ceux qui la parlent. Dans beaucoup de villes, les différentes communautés se rassemblent, notamment lors d’événements marquants comme les fêtes nationales. C’est une occasion en or pour s’exercer! Par ailleurs, plusieurs rencontres permettant d’échanger en anglais, en espagnol ou encore en japonais sont régulièrement organisées, dans des cafés, des universités ou des YMCA.

Quelle que soit la méthode choisie, une chose est 
certaine: il n’y a pas d’âge pour apprendre une nouvelle langue. 
Il faut toutefois beaucoup de patience, de volonté et une bonne dose de ténacité. Mais une fois acquise, une seconde langue est un vrai plus dans son CV… et dans sa vie!

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!