L'être humain travaille mieux quand il se sent en contrôle de ce qui lui arrive.

Est-ce que ça vous arrive de ressentir ce qu’en conférence j’appelle une «crise de temps-dinite»? Vous savez, ce sentiment que vous manquerez de temps et que vous n’arriverez pas à tout réaliser ce qui doit l’être aujourd’hui.

Quand ça arrive, on s’énerve. On tourne les coins rond par crainte de manquer de temps et on entretient un cercle vicieux d’improductivité. On éprouve de la difficulté à se concentrer sur la tâche en cours parce qu’on craint de passer à côté de quelque chose d’important. On devient impatient.

Vous aimeriez éviter que ça vous arrive? Commencez à utiliser une liste quotidienne de choses à faire. Je sais que vous êtes tenté de vous dire que vous avez une bonne mémoire et que vous vous souviendrez de tout. Mais cela vous prend de l’énergie et risque de vous faire oublier quelque chose d’important. C’est là que naît l’anxiété. D’autant plus qu’il est tentant de se laisser emporter par les événements et d’oublier les tâches qui sont importantes, mais qui nous tentent moins.

Vous êtes peut-être actuellement dans le métro ou dans l’autobus. Profitez-en pour faire le test : prenez une feuille de papier. Indiquez-y la date du jour et faites la liste de tout ce que vous devez faire aujourd’hui.

 Ensuite, entourez ce qui est prioritaire. Ce seront les choses que vous ferez le plus rapidement possible en arrivant au travail. Puis, chaque fois que vous aurez réalisé une tâche, biffez-la et remarquez que votre liste vient de rapetisser. Vous progressez.

Devez-vous absolument faire tout ce que vous avez inscrit sur votre liste aujourd’hui? Pas du tout. C’est un outil de travail et c’est vous qui le contrôlez. Ce qui importe, c’est de faire ce qui doit être réalisé et de ne pas perdre de vue ce qui est moins prioritaire.

Et comment pouvez-vous déterminer ce qui est important et ce qui est accessoire? Demandez-vous ce qui arriverait si vous ne faisiez pas quelque chose. Si vous êtes capable de vivre avec les conséquences, c’est que ce n’est pas une priorité absolue.

Finalement, rappelez-vous qu’il y aura d’autres journées de travail. Ne compressez pas dans votre liste de la journée tout ce que vous aurez à faire d’ici un mois! Rien ne vous empêche de prendre un peu d’avance, mais restez doux avec vous-même. À chaque jour suffit sa peine.

L’être humain travaille mieux quand il se sent en contrôle de ce qui lui arrive. Si vous ne planifiez pas votre journée de travail, vous en confiez le contrôle au destin et aux gens qui vous entourent.

Faites une liste

Cette liste peut aider à planifier sa journée.

  • Prenez une feuille de papier. Indiquez-y la date du jour et faites la liste de tout ce que vous devez faire aujourd’hui.
  • Entourez ce qui est prioritaire. Ce sont les choses que vous ferez en premier.
  • Biffez les tâches à me?sure que vous les réalisez.
  • Ne surchargez pas votre liste avec les tâches du mois.

Aussi dans Carrières:

blog comments powered by Disqus