Il y a des métiers qui ont été créés en partie 
en raison des changements climatiques. En outre, 
des compagnies se sont dotées de nouveaux postes liés à l’environnement. En voici cinq.

Ingénieur pour 
voiture électrique
Avec l’arrivée des voitures hybrides et électriques, de nouvelles tâches ont vu le jour pour les ingénieurs travaillant dans le domaine automobile. Il faut maintenant être en mesure de développer des logiciels de contrôle ainsi que de travailler à améliorer les batteries au lithium-ion, en plus de plancher sur les prototypes hybrides de l’avenir. Ce sont surtout des ingénieurs mécaniques et électriques qui sont appelés à faire ce métier. Les compagnies automobiles sont nombreuses à embaucher.

Ingénieur 
en énergies renouvelables
Un ingénieur en énergies renouvelables peut se spécialiser dans certains domaines précis, comme l’énergie solaire, la géothermie, l’hydraulique ou l’éolien. Plusieurs entreprises cherchent d’ailleurs à passer aux énergies propres, et ces ingénieurs sont donc de plus en en plus en demande. Leur rôle est d’optimiser des systèmes déjà en place, d’en concevoir de nouveaux et de faire de la recherche et du développement, entre autres tâches.

Scientifique 
spécialiste du climat
La tâche principale de ces spécialistes est d’analyser et d’étudier les changements de température afin de mieux comprendre les changements climatiques et 
en calculer les répercussions. Un spécialiste du climat pourrait par exemple avoir à faire la collecte d’échantillons, piloter des projets visant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre et aider à créer des politiques environnementales. Des postes sont parfois offerts 
à ces professionnels au gouvernement, dans les universités et 
dans les centres de recherche.

Guide écotouristique
Les voyageurs sont de plus en plus conscients des conséquences environnementales de leurs déplacements. Selon Isabelle Pécheux, de l’agence de voyages Passion Terre, l’écotourisme est un «voyage où 
la nature est au centre des activités». Le guide écotouristique a à cœur les traditions locales et la beauté naturelle du territoire. Il participera à des activités en nature, il favorisera aussi le commerce équitable en choisissant par exemple un hébergement écoresponsable et permettra aux voyageurs de faire des rencontres dans les communautés visitées.

Spécialiste 
de la qualité de l’air
Le spécialiste de la qualité de l’air, que ce soit dans un environnement commercial ou en milieu résidentiel, doit notamment faire de l’échantillonnage sur le terrain, évaluer si les entreprises se conforment aux règlements, poser des diagnostics ainsi que déterminer toutes les sources des émissions atmosphériques. En plus des universités et des centres de recherche, plusieurs sociétés privées se spécialisant dans les technologies ou les produits chimiques offrent des postes à ce type de spécialiste.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!