Proposant la même offre de cours qu’à la maîtrise connexe, le DESS en démographie de l’Université de Montréal s’adresse aux étudiants qui souhaitent consolider leurs compétences dans cette discipline sans pour autant faire de la recherche.

«Comme c’est souvent le cas avec les DESS, on avait commencé à réfléchir à ce programme à la demande d’étudiants qui amorçaient leur maîtrise et qui, par la suite, se rendaient compte qu’ils préféraient aller directement sur le marché du travail, sans faire un mémoire», note Simona Bignami, professeure agrégée et responsable des programmes de 2e cycle au département de démographie de l’UdeM.

Ce programme est unique en son genre au Québec dans cette discipline. Après avoir complété les 30 crédits prévus à ce programme, les étudiants peuvent poser leur candidature à des postes de démographe, de professionnel ou d’analyste dans des organismes publics ou privés.

«Les objectifs du DESS sont de donner des compétences générales en démographie. Sur les dix cours, sept ou huit sont en démographie et deux ou trois sont dans des disciplines complémentaires à la démographie», résume Mme Bignami. Ainsi, des cours optionnels comme «Méthodes de sondage» ou «Statistiques sociales et politiques publiques» font partie des matières transversales qui peuvent être abordées.

Pour être admis à ce DESS, les étudiants devront avoir terminé leur baccalauréat avec une moyenne cumulative minimale de 3,0 sur 4,3 et avoir une formation préalable en démographie. «Les étudiants qui n’ont pas de compétences dans cette discipline doivent réussir jusqu’à quatre cours préparatoires de niveau baccalauréat pour pouvoir suivre ce programme», indique Mme Bignami.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!