L’horaire des fa­milles d’aujourd’hui est très chargé. Un sondage Ipsos-Reid révèle que la majorité des enfants canadiens (86 %) participent à au moins une activité parascolaire durant l’année scolaire et que les enfants consacrent en moyen­ne 4,6 heu­res par semaine à ce genre d’activité. Les sports d’équipe sont les plus populaires (57 %), suivis des sports individuels (43?%), de la musique (31 %), des clubs étudiants (15 %) et de la danse (12 %).

Est-ce qu’ils consacreraient trop de temps à ces activités? Voici quelques indicateurs que donnent les centres de mathématiques et de lecture en anglais Kumon.

Mauvaise humeur : Votre gardien étoile n’aime plus aller à sa pratique de hockey ou votre ballerine en herbe se fait tirer l’oreille pour se rendre à sa classe de danse. Ils ne semblent plus s’amuser.

Fatigue : Vos enfants et vous êtes constamment fatigués.

Résultats scolaires : Vos enfants négligent-ils de faire leurs devoirs pour participer à leurs activités parascolaires?

Signes de stress : Vos enfants pleurent, crient ou se comportent mal fréquemment. Le fait de se replier sur soi-même peut également être un signe de stress.

Si les enfants ont acquis de bonnes habitudes scolaires, réussissent bien à l’école et n’ont pas de difficulté à faire leurs devoirs, ils auront plus de temps pour explorer et s’adonner à des activités pa­rascolaires. Ils auront aussi la confiance nécessaire pour s’attaquer à des travaux scolaires plus difficiles.

Les parents doivent décider à combien d’activités participeront leurs enfants en fonction de l’horaire et de la dynamique de la famille. Cela variera selon la personnalité de chaque enfant, le nombre d’enfants dans la famille et ce que font déjà les adultes. Il est essentiel que les enfants participent à la discussion et au processus décisionnel.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!