Même si l’annonce officielle n’a pas encore été faite, quand une entreprise prévoit couper du personnel, certains signes avant-coureurs ne mentent pas. En voici quelques-uns.

Si, au détour d’une conversation, vous entendez des termes comme «restructuration», «réorganisation» ou «synergies», il se pourrait qu’on souhaite se séparer d’une partie du personnel.

De la même manière, «une croissance rapide, sans planification, peut nécessiter des embauches massives sans se soucier de la pertinence de l’embauche ou du poste, souligne Céline Moisan, CRHA. À la première difficulté, l’entreprise se retrouvera en sureffectif et pourrait prendre des mesures radicales.»

Au fil des mois, vous constatez que des budgets ont été réduits, voire supprimés. Terminé le café gratuit le matin accompagné de viennoiseries. Quant au 5 à 7 du vendredi, apprécié de tous, c’est de l’histoire ancienne. Voilà de mauvais signes qui laissent deviner un avenir sombre pour le personnel. Vous ressentez une tension dans l’air. Votre supérieur vous pose des questions sur votre travail, sur les tâches dont vous avez la charge, il s’intéresse de (trop) près à votre productivité. Attention! Le moment est sans doute venu de commencer à consulter les offres d’emploi…

«Ce n’est jamais bon signe quand une entreprise annule des projets pour se rabattre sur des
produits ou services capables de vite lui rapporter des revenus.» -Céline Moisan, conseillère en ressources humaines agréée (CRHA)

À votre arrivée, ce qui vous plaisait dans votre entreprise, c’était sa volonté d’innover et d’explorer de nouveaux marchés. Aujourd’hui, elle manque d’initiative. «Ce n’est jamais bon signe quand une entreprise annule des projets pour se rabattre sur des produits ou services capables de vite lui rapporter des revenus. Si rien n’évolue dans le bon sens, des coupes de personnel pourraient être faites.»

La liste ne s’arrête pas là. La suppression d’offres d’emploi à l’interne, la démission de hauts responsables, l’accumulation de réunions par le service des ressources humaines sont autant d’éléments à prendre en considération.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!