Quel est le secret pour obtenir une augmentation de salaire? Voici une liste de 10 conseils qui permettent d’y parvenir.

User de stratégie
Toute vérité n’est pas toujours bonne à dire à n’importe quel moment. La clé : faire preuve de jugement. Quel est le meilleur temps pour discuter de cette question? Bien sûr, la période des évaluations de rendement semble tout indiquée, mais d’autres auront la même idée que vous. Réfléchissez à la période de l’année où votre employeur établit les budgets pour l’année suivante. Certaines journées de la semaine pourraient également être liées à une moins bonne ouverture, comme le vendredi.

Rester raisonnable
On vous a embauché pour bien faire votre travail. Le simple fait que vous accomplissiez bien vos tâches ne justifie pas une augmentation. Pour avoir plus, vous devez expliquer ce que vous faites de mieux. Pensez aussi que votre augmentation fera partie d’une enveloppe allouée à tous vos collègues. Réfléchissez selon une logique d’entreprise.

Démontrer son importance
Si vous travaillez pour l’entreprise depuis plusieurs années, c’est le moment de parler de votre contribution générale. Si vous avez des chiffres pour l’appuyer, c’est encore mieux. Évitez surtout de vous comparer aux autres. Mettez l’accent sur vos forces et laissez votre gestionnaire faire le travail de comparaison.

On peut négocier autre chose qu’une augmentation proprement dite. Une semaine de vacances de plus, la possibilité du télétravail, une formation qui vous tient à cœur ou des avantages sociaux sont autant d’éléments qui comptent et qui font une différence.

Savoir ce qu’on vaut
Vous devez impérativement savoir comment est évalué votre poste sur le marché. Votre recherche pourra justifier l’augmentation que vous demandez de façon objective.

Faire mieux ses tâches
Plus vous serez bon dans ce que vous faites, plus on vous fera confiance pour vous confier plus de responsabilités. Et qui dit davantage de responsabilités, dit justification à demander une augmentation de salaire.

Montrer qu’on est une superstar
Vous devez continuellement dépasser vos objectifs. Et le faire savoir chaque fois que ça arrive. Personne ne le fera pour vous, ni ne le devinera. Il ne s’agit pas ici de vous pavaner, mais de souligner vos bons coups avec tact.

Se faire recommander
Les lettres de recommandation ne sont pas seulement utiles à l’embauche. Accumulez les courriels de remerciement et de satisfaction des clients. Demandez à vos collègues ou à votre mentor une rétroaction, même si cela ne fait pas partie de votre processus d’évaluation de rendement. Votre gestionnaire a besoin d’avoir des preuves tangibles pour évaluer ce que vous dites.

Réfléchir en d’autres termes qu’en termes salariaux
Soyez honnête, une augmentation de 4% ne changera pas vraiment votre rythme de vie. Alors, pourquoi seulement négocier sur cette base? Une semaine de vacances de plus, la possibilité du télétravail, une formation qui vous tient à cœur ou des avantages sociaux sont autant d’éléments qui comptent et qui font une différence dans votre vie, selon vos besoins.

Formuler la demande avec doigté
N’abordez pas votre gestionnaire en mentionnant directement que vous voulez une augmentation de salaire. Parlez des critères d’évaluation, puis discutez calmement de vos arguments.

Le préavis de cessation d’emploi
Attendez-vous à essuyer un refus. La menace n’est jamais souhaitable parce qu’elle mine la confiance de l’employeur à votre égard. Et même si vous décidez de changer d’emploi, le temps avant de le trouver pourrait être long.

L’employeur peut cependant mettre fin à la relation de travail s’il n’est pas satisfait de la qualité du rendement de sa recrue ou ne voit pas celle-ci s’intégrer à son organisation dans l’avenir. Durant la période cruciale, arborez donc votre plus beau sourire et montrez ce que vous avez dans le ventre. Et surtout, ne changez pas d’attitude une fois le cap des trois mois dépassé!

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!