Collaboration spéciale S’il est trop tard pour s’inscrire cette fois-ci, d’autres soupers seront sans doute organisés bientôt.

Rencontrer une variété d’acteurs du monde des affaires tout en dégustant de bons petits plats?

C’est ce que propose la Chambre de commerce de l’Est de Montréal, qui organise pour la cinquième année son populaire souper tournant, une activité de réseautage, le 4 décembre. Durant ce souper, une soixantaine d’entrepreneurs et professionnels jouent à la chaise musicale, changeant de table à l’entrée, au plat principal et au dessert.

Charline Trépanier, directrice des communications de la chambre de commerce, décrit l’évènement comme étant une activité de réseautage intelligent : «L’organisation des places n’est pas laissée au hasard. Nous essayons de choisir des participants variés et nous les plaçons de manière à ce que deux personnes du même domaine ne soient pas sur la même table, et ce, aux trois services.» De toutes leurs activités de réseautage, ce souper est de loin le plus apprécié des participants, selon elle.

Sophie Houle, directrice principale aux services financiers aux entreprises de la Banque Laurentienne, en sera à sa troisième participation cette année. Pour elle, ce souper est une occasion en or pour élargir son réseau de contacts et tisser des liens avec de potentiels clients. Elle souligne, toutefois, que le repas partagé n’est que le début du travail de socialisation. «Dans toute activité de réseautage, il y a un suivi qui doit être fait, estime-t-elle. Après avoir effectué un premier contact au souper et échangé des cartes d’affaires, je m’assure de relancer les gens avec qui un lien a pu se créer.»

Pour le comptable agréé et administrateur de la Chambre de commerce de l’Est de Mont­réal Rafal Kuczynski, la formu­le du souper est de loin plus intéressante que celle des cocktails de speed-réseautage classiques. «Nous partageons un repas, c’est donc une ambiance plus naturelle et conviviale, croit-il. On a également le temps de rentrer dans le vif du sujet.»

Ce souper tournant lui permet de consolider des relations d’affaires existantes, tout en bâtissant un réseau à long terme. «Je n’y vais pas dans l’optique de dénicher un contrat sur place, continue-t-il. Je tente plutôt d’établir une relation de confiance à long terme pour ainsi pouvoir démontrer mes compétences.»

Toute l’information sur l’événement se trouve sur le site de la Chambre de commerce.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!