Pour pallier la pénurie de main-d’œuvre, le cégep André-Laurendeau formera dès cet hiver une nouvelle cohorte de répartiteurs en transport routier.

On parle d’une bonification de l’Attestation d’études collégiales (AEC) Spécialiste à la répartition en transport logistique, afin de mieux cibler les besoins de l’industrie. Quelque 300 heures de cours – pour un total de 810 – ont été ajoutées à la formation, qui compte maintenant 3 sessions et 13 cours.

Durant la formation, les étudiants pourront se familiariser avec la profession à l’aide d’un laboratoire simulant les activités liées au transport routier et d’un stage en milieu professionnel.

Le programme bénéficie d’une subvention d’Emploi Québec, qui couvre les frais de formation pour 15 étudiants répondant à certains critères. «Il y a un effort financier fait par Emploi Québec pour répondre au besoin de main-d’œuvre », indique Ludovic Forêt, conseiller en formation au Cégep ­André-Laurendeau.

La profession de répartiteur en transport routier est encore méconnue, mais offre beaucoup de débouchés et un taux de placement de 100 %.

Un bon moyen de mousser un programme de formation qui reste méconnu malgré la demande. « Les répartiteurs se chargent d’organiser le transport routier et l’acheminement des marchandises », détaille M. Forêt. Selon lui, les employeurs sont toujours à la recherche de diplômés dans ce domaine «parce que l’activité est de plus en plus importante».

À preuve, le taux de placement, qui est excellent. «Nous avons eu une cohorte d’étudiants l’année précédente et 100 % d’entre eux se sont placés», explique Ludovic Forêt.

Qualités requises? Une bonne résistance au stress, de la débrouillardise et de bonnes aptitudes en mathématiques. «Ça s’adresse à toute personne qui a un diplôme d’études secondaires ou l’équivalent et qui possède une maîtrise de français. C’est tout, en matière de conditions d’admission», résume le conseiller.

La prochaine cohorte entamera sa formation en février.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!