Igor Mojzes La charge de travail n’est pas moindre que pour les cours en classe.

La popularité des cours par correspondance ne cesse de grimper, notamment auprès des gens à l’horaire chargé ou atypique. Mais la souplesse que procure cette formule cache un piège : la tentation de reléguer les études au dernier rang de ses priorités. «Lorsqu’ils n’ont plus l’obligation de se rendre en classe, les étudiants ont tendance à se dire qu’ils feront leurs lectures et leurs travaux à temps perdu. Or, il y a toujours quelque chose de plus intéressant à faire que de plonger le nez dans ses livres», affirme Michel Umbriaco, spécialiste de la formation à distance et professeur à la TÉLUQ, dont il est d’ailleurs l’un des membres fondateurs.

Selon lui, pour arriver à tout concilier et éviter de procrastiner, il est essentiel d’établir un horaire. «De plus, il ne faut pas oublier de faire part de cet horaire aux autres membres de la famille afin que ceux-ci puissent s’y adapter», indique le professeur. Par exemple, si votre conjoint comptait sur vous pour aller conduire le petit dernier à sa partie de soccer, mais que vous aviez prévu réviser, votre séance d’étude risque fort de tomber à l’eau.

Martin Noël, directeur de l’enseignement et de la recherche à la TÉLUQ, met en garde les gens qui s’inscrivent à des cours en ligne en pensant que la charge de travail sera moins importante que pour les cours en classe. «C’est vrai qu’on perd moins de temps dans les déplacements, mais les exigences académiques sont les mêmes! Quelqu’un qui travaille 65 heures par semaine n’aura donc pas plus le temps de faire un cours à distance qu’un cours sur le campus, à moins d’être très bien organisé», insiste-t-il.

Outre la gestion du temps, la motivation est un autre facteur clé dans la réussite d’une formation à distance. «Bien des gens choisissent les télé-études parce que cela s’insère mieux dans leur horaire chargé. Mais il arrive forcément un moment où ils ne savent plus où donner de la tête. Pour rester motivés, ils ne doivent pas perdre de vue la raison qui les a poussés à s’inscrire, que ce soit pour améliorer leur situation professionnelle ou simplement étendre leur culture générale», précise Michel Umbriaco.

Janie Richard, qui a suivi de nombreux cours à distance – tant au niveau collégial qu’universitaire – ajoute qu’il ne faut pas hésiter à prendre contact avec son professeur dès qu’un problème surgit. «Plus on attend, pire c’est. Quand une question nous empêche d’avancer dans notre apprentissage, on accumule du retard, et la motivation en prend un coup», dit-elle.

  • Test: Êtes-vous fait pour les études à distance?

Les cours par correspondance ne conviennent pas à tous. Pour savoir si vous avez le bon profil, répondez aux questions suivantes.

1. Mon intérêt pour ce cours est :

a) élevé, puisque j’en ai absolument besoin pour atteindre un but précis (obtention d’un diplôme, d’une promotion, etc.).

b) modéré; je pourrais le faire sur le campus plus tard, ou le substituer par un autre cours.

c) peu élevé, puisque rien ne m’oblige à le faire maintenant.

2. En tenant compte de mes engagements personnels et professionnels, le nombre d’heures que je peux accorder à mon cours à distance est :

a) plus grand que celui exigé pour réussir un cours sur le campus.

b) équivalent à celui exigé pour un cours en classe.

c) moins élevé que celui exigé pour un cours sur le campus.

3. Les outils informatiques…

a) n’ont plus de secrets pour moi.

b) me donnent parfois du fil à retordre, mais je maîtrise leurs fonctions de base.

c) sont ma bête noire.

4. Quand je reçois des instructions pour un travail, je suis du genre à :

a) tenter de les comprendre par moi-même.

b) les suivre, puis à demander de l’aide au besoin.

c) demander à ce qu’on me les explique plus en détail dès le départ.

5. Mes capacités de lecture sont :

a) au-dessus de la moyenne.

b) dans la moyenne.

c) en deçà de la moyenne.

6. Je considère que les interactions en classe sont :

a) une perte de temps.

b) parfois utiles.

c) essentielles à ma compréhension de la matière.

Si vous avez obtenu…

Une majorité de a : Vous n’avez aucune crainte à avoir, les études à distance sont faites sur mesure pour vous!

Une majorité de b : Vous avez ce qu’il faut pour réussir sans trop de difficultés.

Une majorité de c : Il serait plus sage d’opter pour un cours en classe.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!