Si près du cinquième (18 %) des patients atteints de cancer ont de la difficulté à trouver des options de travail flexibles pendant qu’ils luttent contre la maladie, la moitié des aidants naturels peinent à concilier les soins à prodiguer et leur horaire de travail.

C’est ce que révèle un récent sondage, qui met également en lumière le stress financier vécu par les aidants et les répercussions sur leur style de vie et leur santé psychologique. Plusieurs ont ainsi affirmé avoir eu à choisir entre le travail et les tâches d’aidant.

Ce sondage a été réalisé en ligne en mai 2013 auprès de 502 Canadiens (301 patients et 201 aidants) atteints du cancer, ayant eu le cancer, qui sont actuellement des aidants pour un cancéreux ou qui ont été des aidants.

Faits saillants
Pour 15 % des patients et 29 % des aidants, la situation est compliquée par :

  • La difficulté d’accéder aux traitements les plus récents ou efficaces;
  • Les préoccupations touchant le remboursement du coût des médicaments;
  • Les traitements longs et intensifs;
  • La perte de salaire.

 

Aussi dans Carrières :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!