collaboration spéciale Les étudiants de la première cohorte du programme

HEC Montréal accueille la première cohorte des gestionnaires des arts et de la culture de demain. Formation unique en son genre, la maîtrise internationale en management des arts mise sur l’excellence.

«La mondialisation s’applique aussi au domaine des arts et de la culture, explique François Colbert, responsable du programme et titulaire de la Chaire de gestion des arts Carmelle et Rémi-Marcoux. Les gestionnaires actuellement en place, tant dans le domaine des arts d’interprétation que ceux des musées, du cinéma ou de l’édition, ont appris sur le tas et cherchent une relève. La majorité des compagnies veulent présenter leurs artistes mondialement. On sent qu’il y a un besoin dans les entreprises artistiques d’excellents candidats prêts à travailler avec une vision internationale.»

L’unicité de la formation tient précisément à son caractère international. En trois sessions, les étudiants complètent 20 cours dans trois pays. Les écoles de gestion des universités SMU de Dallas et SDA Bocconi de Milan excellent tout autant que HEC, assurant ainsi un programme d’élite. La première session se donne à Dallas, la seconde à Montréal, et la dernière, à Milan. À cela s’ajoute un campus hors des murs d’une dizaine de jours. Cette année, il se tiendra à Bogota, où les élèves auront l’opportunité de rencontrer les acteurs influents de la culture et du milieu des arts colombien.

Quatorze étudiants provenant de sept pays forment la première cohorte. Avec une capacité de 30 élèves, les places sont chères et la sélection rigoureuse. L’an dernier, HEC a reçu 28 demandes, mais seuls les dossiers excellents ont été retenus. Composé d’une vingtaine de personnes, un comité consultatif réunit de grands noms occupant des postes aussi prestigieux que la direction générale du Cirque du Soleil, du MoMa à New York ou la présidence du Grand Palais à Paris. Preuve que la formation a été d’emblée reconnue comme une nécessité par le milieu et qu’elle devrait assurer un bel avenir à ses étudiants.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!