Métro Les principales tâches de l’information sont les suivantes: identification et analyse de besoins, élaboration de solutions potentielles, recommandations et mise en œuvre de solutions.

Le baccalauréat en informatique s’adresse aux candidats qui ont un intérêt pour l’analyse et la résolution de problèmes.

Au cours des trois années de formation, les étudiants acquièrent les aptitudes requises afin de concevoir, d’évaluer, de développer, d’analyser et d’implanter des solutions informatiques ainsi que d’en assurer la maintenance et la sécurité.

La formation à l’Université Laval offre aux candidats la possibilité de choisir une concentration parmi les suivantes: bio-informatique, génie logiciel, internet et applications Web, multimédia et développement de jeux vidéo, sécurité informatique, systèmes d’information organisationnels et systèmes logiciels intelligents. La formation peut également se poursuivre sans concentration.

Les postulants recherchés doivent être curieux et débrouillards. De plus, ils doivent avoir un intérêt marqué pour les nouvelles technologies et l’innovation. Posséder un esprit analytique et être pragmatique sont également des aspects essentiels.

Le baccalauréat en informatique offre une formation plus approfondie que la technique. «Elle est appliquée et axée sur le marché du travail, mais elle est également concentrée sur la recherche. Pendant la formation, les étudiants ne s’intéressent pas uniquement aux technologies actuelles, ils regardent aussi vers l’avenir.», souligne Marc-Philippe Parent, assistant à la direction de programme à l’Université Laval.

La demande dans le secteur informatique est en croissance. Que ce soit dans le domaine des affaires, des communications ou de la santé, les possibilités sont très variées. Les diplômés pourront se diriger vers plusieurs types de poste: analyste en informatique, ergonome des interfaces, gestionnaire de projets multimédias et Web, gestionnaire de réseaux informatiques ou encore programmeur. «Les finissants en informatique de l’Université Laval se trouvent un emploi très rapidement. Il arrive souvent que les entreprises repêchent nos étudiants avant même qu’ils aient obtenu leur diplôme.», ajoute M. Parent.

La formation à l’Université Laval accorde une importance particulière aux réalités du marché du travail. «En plus de notre comité de programme constitué de finissants, de diplômés et de professeurs, nous avons également mis sur pied un comité consultatif composé de membres actifs dans le milieu informatique afin de déterminer les lacunes de notre formation et d’offrir ainsi un meilleur programme à nos candidats», conclut M. Parent.

Faits saillants

  • Les étudiants qui ont un DEC technique peuvent faire le baccalauréat en deux ans seulement.
  • Les étudiants doivent faire deux stages rémunérés au cours de leurs trois années d’études.

Entrevue. En quête de solutions

CARRIÈRES_Bac informatique MÉlanie Bruneau_c100CV

  • Nom : Mélanie Bruneau
  • Âge : 37 ans
  • Employeur au moment de l’entrevue : Alithya
  • Poste : conseillère en gestion

Pourquoi avez-vous choisi cette profession?
J’étais interpellée par la résolution de problème, la notoriété de la profession et les conditions de travail. Mon père était dans le domaine, j’étais donc déjà sensibilisée aux aléas du métier.

Quelles sont les tâches principales d’un informaticien?
À l’aide de nos modèles standards, de notre expérience et de notre savoir-faire, on valide la commande initiale, on précise les besoins et on les analyse dans le contexte de chaque client afin d’apporter une solution pratique et conforme aux attentes.

Nos principales tâches sont les suivantes: identification et analyse des besoins, élaboration de solutions potentielles, recommandation et mise en œuvre de solutions.

La réalisation de ces tâches nécessite l’utilisation de différentes techniques, notamment des rencontres individuelles (employés et gestionnaires), des ateliers de travail (employés et gestionnaires), la préparation de documents de travail (comptes rendus, rapports d’évolution, bilans), la présentation de solutions potentielles, de recommandations, de la solution approuvée, la préparation de documents exécutifs (pour la prise de décision), les rencontres décisionnelles (gestionnaires) et l’élaboration de plans de travail (échéancier, budget, coûts, structure).

Quelles sont les qualités requises pour exercer cette profession?
Il faut aimer travailler avec la clientèle, être rigoureux et polyvalent. De plus, il faut être à l’écoute et avoir une certaine ouverture d’esprit. Avoir confiance en soi est un atout important. Toutefois, il est important de garder en tête que les intérêts des clients demeurent la priorité.

Quels sont les aspects du métier que vous préférez? Et les plus difficiles?
J’aime pouvoir apporter ma contribution et épauler les clients dans la mise en œuvre de leurs projets. C’est très enrichissant d’outiller les clients et de les former afin qu’ils deviennent plus autonomes. J’apprécie également la variété de mes tâches. Ce que je trouve le plus difficile, c’est de devoir composer avec la résistance de certains clients au changement.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut occuper votre profession?
Je conseille aux candidats au baccalauréat en informatique de rechercher des entreprises qui ont de l’envergure. C’est très enrichissant d’évoluer au sein de ces dernières. Je suggère aussi de faire partie de groupes professionnels. Ils représentent des occasions d’échanger sur la profession, de la faire évoluer et de s’associer à des mentors reconnus.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!