Getty Images

L’époque où budget rimait avec crayon et carnet est révolue. Gérer un budget est devenu beaucoup plus facile grâce aux outils technologiques et à quelques conseils bien avisés.

«Je réalisais que je brûlais mon argent n’importe comment. J’étais tanné de gérer au jour le jour», raconte William Roch. Il y a huit mois, l’étudiant de 19 ans, qui habite encore la maison familiale, en a eu assez et a pris le taureau par les cornes en établissant un budget clair, simple et efficace. Cette habitude demande de la discipline, mais vaut amplement la peine selon lui. Surtout qu’elle n’exclut pas les gâteries, comme son voyage estival dans l’Ouest canadien!

Pour réussir, il faut justement se fixer un objectif précis, selon Sarah Ferron, comptable et coach en gestion budgétaire. Que ce soit étudier à l’étranger ou s’acheter un nouvel ordinateur, un objectif aidera à se motiver et à ne pas acheter par impulsivité.

Étape 1 : Savoir combien on gagne
Compilez tous vos revenus : paie, pourboires, prêts et bourses. Les applications mobiles des banques sont un excellent moyen pour avoir un accès direct à ses données bancaires, une solution que privilégie William Roch. «Tu peux voir ton argent en temps réel. C’est tellement utile de l’avoir au bout du doigt», affirme le futur étudiant à HEC Montréal.

Étape 2 : Établir ses dépenses
Pour une personne en appartement, il faut établir ses dépenses fixes, comme le loyer, puis les dépenses variables, comme les sorties et loisirs. Que l’on travaille toute l’année ou seulement l’été, le principe est le même : prévoir ses dépenses annuelles et s’assurer qu’elles soient inférieures à ses revenus, affirme Sarah Ferron. N’oubliez pas les petites transactions, comme le café à 3$ chaque jour, car ce sont souvent elles qui font plonger le budget dans le rouge. Chacun devrait idéalement mettre 10% de sa paie de côté pour se constituer un coussin de sécurité ou réaliser un projet personnel.

Pour suivre vos dépenses, utilisez l’application IFTTT (If This, Then That), qui automatise certaines opérations sur votre téléphone intelligent. Vous pouvez le programmer facilement pour vous envoyer un texto ou un gazouillis sur Twitter avec le mot-clic #budget, par exemple, qui le compilera dans un document Google. Des applications de gestion de budget comme Mint existent aussi. N’importe quel outil est bon pour garder l’œil sur ses dépenses, tant qu’il colle à votre personnalité et est simple à utiliser, conseille Sarah Ferron.

Étape 3 : Ajuster
Quelques mois de test dans la réalité vous aideront à ajuster votre budget, une étape normale selon la coach en gestion budgétaire. Vous pouvez jouer sur les dépenses, mais l’important est que la balance soit positive. La carte de crédit n’est pas et ne doit pas être considérée comme un revenu.

William Roch sait d’ailleurs que son budget changera beaucoup lorsqu’il déménagera en appartement l’an prochain. Il ne pourra plus placer 250$ de côté par paie. Contrairement à ses amis peu intéressés à surveiller leur argent, le jeune homme se sent confiant de pouvoir gérer un budget plus serré. Cet effort lui semble bien pâle devant la joie de posséder enfin un petit chez-soi, son objectif ultime!

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!