Certains emplois sont toujours dominés par les hommes. Voici huit métiers que moins de 1% de femmes occupent.

Gestionnaire en aquacultures
Responsables des activités d’entreprises d’élevage et de récolte de poissons, de crustacés ou de plantes aquatiques pour la reconstitution des stocks fauniques ou pour la mise en marché, ces gestionnaires gagnent en moyenne 46 560$, un salaire qui varie selon le niveau d’études.

Dynamiteur
Sans nécessairement avoir à se déplacer en terres éloignées pour dynamiter des mines ou des carrières, on trouve aussi des dynamiteurs sur les chantiers de construction qui touchent un salaire moyen de 66 820 $ par année, mais qui peut atteindre 107 610$ avec un diplôme universitaire.

Emplois liés à la mécanique
Le domaine de la mécanique ne trouve pas beaucoup de preneuses non plus. Pourtant, on peut y toucher de très bons salaires sans passer par de nombreuses années d’études. Par exemple, les réparateurs de petits moteurs gagnent en moyenne 36 990$, et les mécaniciens d’ascenseur, 85 750 $ par année. Le salaire horaire médian d’un mécanicien en réfrigération et en climatisation est de 30$ l’heure et de 21$ l’heure pour les mécaniciens et réparateurs de voitures, de camions et d’autobus.

Capitaine et officier de bateaux de pêche
Le salaire annuel moyen d’un capitaine ou officier de bateaux de pêche s’élève à 45 110$, mais varie selon le diplôme. L’accès à la profession nécessite normalement d’avoir gravi les échelons : il faut d’abord avoir été matelot de pont pendant au moins un an, puis être en service comme officier de quart afin de devenir capitaine.

Emplois liés au forage et à l’extraction de pétrole et de gaz
Foreur, conducteur sur une équipe d’essais de puits de pétrole ou de gaz, manœuvre de pipeline, journalier en traitement des minerais… Le salaire moyen pour tous ces métiers varie de 18,36$ à 37,40$ l’heure. Par exemple, les foreurs et le personnel de mise à l’essai et des autres services liés à l’extraction du pétrole et du gaz touchent en moyenne un salaire annuel de 86 760$.

Emplois liés à la construction
La construction est l’un des milieux masculins par excellence, du moins celui auquel on pense en premier. Les femmes ont tout avantage à investir ce milieu. Par exemple, les métiers de briqueteur-maçon, de couvreur et de poseur de bardeaux et de charpentier-menuisier offrent respectivement des salaires médians de 28$, 29$ et 27$ l’heure.

Monteur de lignes électriques et de câbles
Les monteurs de lignes travaillent pour des entreprises de production, de transmission et de distribution d’électricité, des entrepreneurs en électricité et des services publics. Leur salaire horaire médian s’élève à 32,21$. On exige en général une formation spécialisée en technologie électrique sur les bancs d’école ou en entreprise et une expérience de trois à quatre ans dans le domaine.

Plombier et électricien
Ex æquo, les métiers de plombier et d’électricien offrent un salaire médian de 30 $ l’heure. Dans les deux cas, un diplôme d’études collégiales (technique) ou d’études secondaires professionnelles est généralement exigé.

Aussi dans Carrières :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!