(Photo TC Media - Archives)

Le Québec entame sa période la plus froide de l’année. Pour les consommateurs, c’est aussi la période la plus coûteuse en électricité. Voici quelques gestes simples qui peuvent aider les foyers à réduire leur facture.

Chauffage
Ça peut sembler banal, mais baisser le chauffage peut faire économiser gros. Surtout quand on sait que les coûts liés au chauffage peuvent représenter jusqu’à 54% de la facture annuelle d’électricité.

«En baissant le chauffage d’un degré quand on est à la maison, on peut réduire sa facture de 5% à 7% au bout d’un an», indique Geneviève Chouinard, porte-parole d’Hydro-Québec.

La société d’État suggère à ses clients de baisser leur chauffage de trois degrés lorsqu’ils s’absentent.

Mme Chouinard invite par ailleurs les consommateurs à opter pour des thermostats électroniques. «Ils permettent de programmer la température à l’avance. En les utilisant, on peut économiser jusqu’à 10% sur un an.»

Courants d’air
Les familles qui souhaitent réduire leur consommation d’énergie par temps froid peuvent aussi faire la guerre aux courants d’air, notamment en installant des coupe-froid à leurs fenêtres et portes peu étanches.

«Si on sent un courant d’air en passant notre main devant la fenêtre ou si le calfeutrage est craquelé, on doit le changer pour s’assurer que l’air ne s’infiltre pas. C’est une solution peu coûteuse», estime Geneviève Chouinard.

Fermer les rideaux durant la nuit permet aussi de couper l’air froid qui pourrait s’infiltrer par les fenêtres moins étanches. Il suffit de les rouvrir une fois le soleil levé pour réchauffer naturellement la pièce.

Électroménagers
Les foyers qui font leur lessive à l’eau chaude paieront jusqu’à 18 fois plus cher que ceux qui lavent leurs vêtements à l’eau froide, souligne la porte-parole d’Hydro-Québec. Elle suggère donc de faire de grosses brassées, à l’eau froide.

«Dans la cuisine, on peut aussi partir le lave-vaisselle seulement quand il est rempli», ajoute-t-elle.

Charges fantômes
Jusqu’à 10% de votre facture d’électricité correspond à la consommation d’appareils électriques qui sont éteints… en apparence. «C’est ce qu’on appelle les charges fantômes. Les téléviseurs ou ordinateurs, par exemple, consomment de l’électricité même éteints ou en mode veille», fait savoir Geneviève Chouinard.

Hydro-Québec conseille donc à ses clients d’éteindre leurs appareils plutôt que de les mettre en mode veille. Lorsqu’ils s’absentent, particulièrement lors des vacances, ils sont invités à carrément les débrancher.

Chauffe-eau et cie
Ceux qui n’ont jamais vérifié la température de leur chauffe-eau sont invités à le faire. «Souvent, le chauffe-eau est réglé à une température plus élevée que 60 degrés Celsius. Ce n’est pas nécessaire», affirme Mme Chouinard.

Selon elle, ajuster la température à 60 degrés Celsius permet de garde l’eau suffisamment chaude, tout en évitant la formation de bactéries. La facture d’électricité en est par le fait même réduite.

Finalement, diminuer la durée des douches, utiliser un pommeau à débit réduit et éteindre les lumières en quittant la pièce sont autant de gestes à mettre en pratique pour réduire les coûts.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!