Avoir une pelouse bien verte autour de sa demeure fait partie des éléments de fierté d’une majorité de propriétaires résidentiels. Pourtant, encore plusieurs d’entre eux ignorent qu’il est possible d’obtenir d’excellents résultats, sans recourir aux pesticides, simplement en appliquant quelques mesures de base.

Réflexe hérité d’une autre époque, beaucoup de gens utilisent des produits comme des herbicides et des insecticides pour entretenir leur pelouse. «Toutefois, l’utilisation de tels produits chimiques est maintenant restreinte et même proscrite. On ne devrait y recourir qu’en dernier recours, lorsque toutes les autres solutions plus douces n’ont pas fonctionné», explique Pierre-Olivier Duval, agent régional de conformité des pesticides à Santé Canada.

Selon ce que rappelle cet expert gouvernemental, il existe plusieurs moyens simples d’éloigner les parasites. Déjà, s’ils sont présents sur votre terrain, c’est une indication que quelque chose les attire. Souvent, la situation peut être améliorée à peu de frais.

«La première action à prendre consiste à appliquer les principes de la lutte intégrée. Celle-ci suggère d’abord d’identifier la source du problème. S’il s’agit de quelques mauvaises herbes, on pourra les arracher à la main. Si une intervention est requise dans le cas d’une infestation (punaises, vers blancs, etc.), il importe d’utiliser le bon produit au bon endroit», insiste M. Duval, ajoutant que pour un usage sécuritaire, il y a lieu de demander conseil en jardinerie et de bien lire les consignes d’utilisation.

Conseils pour une pelouse saine
De l’avis de l’agent de Santé Canada, avec un peu de travail, il est relativement facile d’obtenir une pelouse verte et saine. Un petit effort maintenant permet d’épargner de gros tracas plus tard. Il faut considérer qu’une pelouse en santé est moins vulnérable aux problèmes comme les organismes nuisibles, les mauvaises herbes ou la sécheresse.

Il suggère de suivre ces sept conseils:

Tondre plus haut  Coupez votre gazon à une hauteur de 6 à 8 centimètres (2,5 à 3 pouces). Cette hauteur (plutôt qu’une tonte plus courte) favorise la croissance et prévient les mauvaises herbes et les insectes nuisibles.

Arroser en profondeur  Utilisez l’arrosoir moins souvent (max une fois semaine), mais plus abondamment (1 pouce d’eau) contribue à la formation de racines profondes. Un excès d’eau prive le sol d’oxygène et favorise l’apparition de maladies.

Nourrir  Nourrissez votre pelouse de compost. Laissez l’herbe coupée sur place pour recycler les nutriments.

Aérer  Aérez le sol compacté. Vous aiderez ainsi l’eau, l’oxygène et les nutriments à se rendre aux racines.

Sursemer  Semez de nouveau aux endroits clairsemés ou choisissez d’autres types de couvre-sol pour les endroits difficiles.

Remplacer  Remplacez le gazon par des pavés ou du paillis dans les endroits très passants.

Vérifier  Vérifiez la pelouse régulièrement pour déceler la présence d’organismes nuisibles ou d’autres problèmes aussitôt que possible.

Pour plus d’Information : www.santecanada.gc.ca

Aussi dans Maison :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!