L’influence de Pinterest aidant, les objets déco qu’on fabrique soi-même à la main sont de plus en plus populaires, que ce soit par souci d’économie ou simplement comme passe-temps. Pour ceux qui ne sont pas nécessairement du genre autodidacte, voici trois ateliers des plus intéressants à suivre en ville.

Fleuriste du dimanche

Fleurir son intérieur est généralement considéré comme une méthode facile d’ajouter de la couleur à peu de frais. Même s’il est possible d’acheter un bouquet à l’épicerie du coin, pourquoi ne pas jouer la totale en réalisant ses propres arrangements floraux?

C’est ce que propose la fleuriste Carmel Sabourin Goldstein à son atelier du Plateau Mont-Royal. Environ une fois par mois, elle convie les fleuristes du dimanche à aller y confectionner de magnifiques pièces à partir de plantes de saison. Comme elle travaille principalement avec des fleurs locales, les thématiques changent régulièrement.

Si vous ne pouvez pas attendre le prochain atelier, rendez-vous à la librairie pour vous procurer le livre qu’elle vient tout juste de publier. L’Atelier des bouquets (Flammarion Québec) résume sa philosophie et offre de nombreux conseils pratiques, le tout illustré par les magnifiques photos couleur de Julia C. Vona.

150$, incluant les outils, les vases et une collation
www.ateliercarmel.ca

Les bases de la couture en groupe

Depuis son passage remarqué à l’émission Dans l’œil du dragon, la créatrice de la marque Bigarade, Geneviève Lorange, a amené son petit atelier de confection de literie en tissus antiques à un autre niveau. Il y a un peu plus d’un an, elle a ouvert une sympathique boutique dans

Hochelaga-Maisonneuve, où une dizaine d’anciennes machines à coudre ont été installées, attendant les participants aux nombreux ateliers de couture qu’elle y offre.

Très populaires, ses activités créatives affichent souvent complet et attirent autant des néophytes que des couturières un peu plus expérimentées. Cette année, elle a notamment proposé chaque semaine des ateliers de fabrication de guirlandes de fanions, de courtepointes, de coussins en lin, de tabliers et de paniers de lavage.

En attendant l’horaire de l’automne, Geneviève Lorange vient de lancer une série de vidéos «à faire soi-même» sur le site internet de la marque.

À partir de 26$, incluant le matériel et une boisson
bigarade.io

Apprivoiser la scie sauteuse

L’ébéniste Stéphanie Lévesque s’est depuis quelques années donné pour mission de vulgariser et de démystifier le milieu de la rénovation et les outils requis pour réaliser de menus travaux, qu’il s’agisse de la perceuse (pour accrocher un cadre, par exemple) ou de la scie sauteuse (pour fabriquer un petit bac en bois qui servira de jardin de balcon, pourquoi pas).

Parmi les autres ateliers qu’elle proposera chaque semaine dès l’automne prochain dans un tout nouveau local au Chat des artistes, sur la rue Parthenais, notons des trucs de pose pour la céramique, des marches à suivre pour bâtir un mur de division et installer un plancher de bois franc ainsi que des façons de transformer des armoires en mélamine ou de changer une toilette et de la robinetterie.

Elle offre également depuis peu des visites à domicile pour les gens qui souhaitent faire le grand ménage de leur atelier ou qui veulent savoir comment se servir de tous ces outils
qui dorment sur leur établi.

À partir de 75$
stephanielevesque.ca

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!