Métro

En ville tout comme à la campagne, il devient de plus en plus difficile d’obtenir un vrai moment de tranquillité, surtout lorsqu’on a des voisins près de nous. La quantité de bruit ambiant a tendance à augmenter, mais les humains ont toujours besoin d’avoir accès à des environnements calmes. Voilà pourquoi le niveau d’insonorisation des demeures est si important.

Vous cherchez à améliorer le niveau d’insonorisation chez vous? Voici 5 conseils pour réduire la quantité de bruit qui entre et circule dans votre maison:

Bloquer toutes les fuites de bruit
Le son est capable de se frayer un chemin dans les petites fentes. Afin de l’empêcher de circuler, il faut absolument bloquer et réparer tous les endroits par où il peut passer. Le scellant acoustique est un produit que vous pouvez acheter pour remplir les brèches qui peuvent se trouver près des appareils d’éclairage, des moulures, des murs, des plafonds, des cadrages, des interrupteurs et des électroménagers connectés à l’extérieur de la maison (ex: un air conditionné).

Changer vos portes et fenêtres
Les portes et fenêtres contribuent souvent à la mauvaise insonorisation d’une maison. On ne se rend pas compte à quel point le bruit peut traverser une porte, si épaisse soit-elle. Parfois, les portes intérieures sont faites à partir de matériaux légers qui laissent passer le son. En ce qui concerne les fenêtres, c’est souvent au niveau du cadre qu’on voit des problèmes, mais un vitrage trop mince peut aussi être nuisible. Si ces lacunes peuvent être réglées à travers l’application de scellant acoustique, c’est tant mieux, mais autrement, il est recommandé d’installer de nouvelles portes et fenêtres. Vous devrez bien sûr en profiter pour acheter des portes et/ou des fenêtres qui sont reconnues pour leur insonorisation. Pour les portes, le bois lourd et l’acier sont des options plus onéreuses alors que les panneaux de particules et le composite sont abordables.

Avoir une collection de livres
Les livres ont ce pouvoir de nous transporter dans un autre monde et en bonus, ils peuvent aussi contribuer à l’insonorisation d’une pièce. Voilà enfin une raison d’installer une énorme étagère dans votre demeure pour y entreposer votre collection de livres préférés. Ceux-ci serviront de barrière pour bloquer et absorber le son.

Surveiller le bruit de vos électroménagers
Au fil du temps, on ne se rend pas compte à quel point les électroménagers produisent beaucoup de bruit. Les systèmes de chauffage et de climatisation, le réfrigérateur, le lave-vaisselle, la laveuse et la sécheuse émettent tous du bruit et lorsque mis ensemble, cela peut créer une certaine cacophonie. Certains matériaux peuvent être achetés en quincaillerie pour réduire les vibrations et les grondements provenant de ces machines. Vous pouvez aussi essayer d’espacer les électroménagers par rapport aux murs pour éviter que ceux-ci n’amplifient le son.

Rénover les éléments endommagés
Un plancher qui craque, des tuyaux qui font du bruit, des armoires qui claquent… Une maison, c’est pratiquement une entité vivante et plus elle vieillit, plus elle est bruyante et moins elle est efficace du point de vue de l’insonorisation. Par conséquent, le simple fait de procéder à certaines rénovations peut aider à réduire le bruit dans la maison. Lorsque vous constatez qu’un élément dans votre maison a besoin d’être rénové, demandez aussi à l’entrepreneur s’il est possible d’améliorer l’insonorisation au même moment. Par exemple, il existe des matériaux d’isolation pour les tuyaux de plomberie ou des supports servant à réduire la vibration entrainée par l’eau qui coule à travers ceux-ci.

En appliquant ces conseils, vous pourrez enfin aspirer à vivre dans un environnement où vous serez en mesure de contrôler le bruit, au lieu d’être envahi par celui-ci à votre insu.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!