Comme chaque année, Pantone, la référence mondiale en matière de nuances, s’apprête à nous 
révéler sa couleur de l’année. En attendant de connaître l’heureuse élue, la designer Nicole Vekemans offre un aperçu des matériaux qui auront eux aussi la cote ces prochains mois.

Le bois
Durable et écologique, le bois a plus que jamais la cote auprès des designers d’intérieur et de leurs clients. «Il y a quelques années, on voyait beaucoup de bois foncé, mais actuellement, on revient de plus en plus aux bois pâles, comme l’érable et le chêne blanc», observe Nicole Vekemans, qui travaille au sein de l’équipe Sid Lee Architecture. «Par ce retour aux teintes plus douces, peut-être cherchons-nous inconsciemment à contrebalancer le sentiment de noirceur causé par les événements violents ayant secoué le monde ces derniers temps», ajoute la designer.

L’acrylique
Les murs translucides permettent de préserver l’intimité d’une pièce ou de mieux délimiter les espaces sans pour autant nuire à la circulation de la lumière naturelle. «Le problème lorsqu’on a de grandes surfaces à couvrir, c’est qu’on doit utiliser du verre trempé et que celui-ci est très lourd. Voilà pourquoi on le remplace de plus en plus par de l’acrylique, un matériau deux fois moins dense et donc beaucoup plus léger», explique Nicole Vekemans, qui cumule plus de 30 ans d’expérience en design d’intérieur. L’acrylique est aussi très prisé du côté du mobilier et des accessoires, notamment en raison de la sensation de légèreté qu’il procure au décor.

Le quartz
«Ce matériau est très apprécié, parce qu’au toucher, il est plus chaud que le granit et qu’il s’entretient plus facilement que le marbre», indique Nicole Vekemans. Composé de cristaux naturels, de résine et de pigments, le quartz offre également un choix infini de couleurs. Et contrairement au granit et au marbre, il ne contient aucun scellant. Il n’est donc pas étonnant de le voir partout : sur les comptoirs de cuisine et de salle de bain, sur les planchers… et même dans la douche!

Le cristal
Longtemps jugés trop tape-à-l’œil, les luminaires ornés de cristal regagnent leurs lettres de noblesse. «En plus d’être un symbole de luxe et de raffinement, cette matière reflète la lumière comme nulle autre. L’effet ainsi créé est tout simplement magistral», s’enthousiasme Nicole Vekemans. Les accessoires de cristal reviennent eux aussi à l’avant-scène, comme en témoigne l’engouement suscité par la collection Folia de la cristallerie St-Louis lors du prestigieux salon Maison et Objet de Paris, l’hiver dernier.

Les métaux chauds
Après avoir régné en roi et maître ces 20 dernières années, l’inox cède la place aux métaux aux teintes 
dorées ou bronzées. «Les gens voyagent de plus en plus. Plusieurs essaient donc de reproduire des textures et des combinaisons visuelles qu’ils ont observées à l’étranger. Par exemple, le cuivre et le laiton, évoquent la chaleur et l’opulence des décors du Moyen-Orient», souligne Nicole Vekemans, qui a elle-même signé la décoration de plusieurs projets dans cette région du monde, dont le palais du riche homme d’affaires Sheikh Faisal Bin Qassim Al Thani, au Qatar.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!