Un nouveau complexe novateur moderne en béton sera érigé en plein Vieux-Rosemont, secteur de la métropole dominé 
par des immeubles d’une autre époque.

Pour le consortium MÙV, l’endroit était tout désigné pour relever un tel défi. La seconde phase du projet, fruit d’un investissement de 40M$, a déjà commencé dans ce quartier jouxtant le Plateau, à deux pas du parc du Pélican.

MÙV 2 réserve une expérience qualifiée de «réfléchie» par Jacques Plante, président de Développement MAP. Une expression qui prend tout son sens quand on considère la position urbaine idéale du projet, coin D’Iberville et Saint-Joseph. Un environnement effervescent grâce à la panoplie de commerces et de lieux de divertissement qui se succèdent dans les alentours, à distance de marche.

L’attachement pour l’est de la métropole se sent dans la voix de ce gestionnaire; il en souligne d’ailleurs le potentiel de conversion immobilière. «L’expérience MÙV est similaire à celle de Griffintown, sans les inconvénients du centre-ville», soutient ce dernier. Des espaces de stationnement intérieur sont également à la disposition des propriétaires, pour éviter le casse-tête des vignettes.

Certaines familles ont même élu domicile dans l’immeuble de la phase 1, dans un appartement comptant deux ou trois chambres, témoigne M. Plante. Il demeure d’ailleurs confiant que des familles nouveau genre acquerront l’un des nouveaux condominiums urbains 
combinant vie active et touche bucolique.

Plusieurs premiers acheteurs ont par ailleurs opté pour la formule MÙV. Et parmi eux, beaucoup de femmes célibataires, qui apprécient particulièrement la sécurité et la quiétude de l’immeuble, évoque M. Plante. Les jeunes professionnels sont aussi intéressés, notamment en raison des commodités qu’offre le complexe. Car tout y a été prévu pour garder la forme! Ainsi, une piscine de luxe, un sauna sec et un gym dernier cri constituent des lieux propices à la détente et à la tonification corporelle. Quant à son penthouse, il s’agit d’un poste d’observation offrant une vue époustouflante.

Les amants de la nature bénéficient d’un accès à un jardin extérieur aménagé où une cinquantaine de potagers sont en germe. Et même en hauteur, la végétation s’exhibe jusque sur le toit, où s’épanouissent des graminées. Une placette devrait bientôt voir le jour afin d’enrober de vert l’ensemble.

Avec ses condominiums à vaste fenestration, le complexe de 10 étages se veut des plus contemporains dans ses lignes. La touche des architectes Lupien + Matteau a balisé les étapes de conception. Un défi relevé avec brio, se réjouit M. Plante, en harmonie avec les normes imposées par l’arrondissement. Le bâtiment dispose même d’une dentelle en résille métallique, une touche unique, sa seconde peau en quelque sorte.

Où c’est situé?

  • 5120, rue Molson
  • Dans le secteur est de Rosemont–La Petite-Patrie, aux abords du Plateau et du Quartier Angus.
  • À proximité du circuit d’autobus 94, qui donne accès à la ligne bleue du métro.

Combien ça coûte?

  • 1 chambre à coucher: 
215 000$ (taxes incluses)
  • 2 chambres à coucher: 
235 000$ (taxes incluses)
  • 3 chambres à coucher: 
385 000$ (taxes incluses)

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!