Réseau Sélection Le complexe doté d’espaces communs est situé près du parc Pélican et de la Promenade Masson, dans Rosemont.

Accueillir le tout premier projet résidentiel entièrement destiné aux milléniaux.

À proximité des cafés et des petites boutiques de la promenade Masson sera érigé le complexe d’habitation Yimby, pensé pour les 20 à 35 ans, dont les appartements seront livrés en juillet.

Le complexe situé à Rosemont Les Quartiers, où se trouvent déjà une résidence pour personnes âgées et des logements sociaux, ce projet proposera à la génération Y 122 unités locatives comptant deux, trois ou quatre chambres. «On comprend que la hausse du prix des maisons, c’est un frein énorme pour les jeunes, explique Patrick Préville, directeur des relations publiques de Réseau sélection. On a fait le pari d’offrir des condos locatifs modernes qui répondent aux besoins des milléniaux et qui sont à des prix accessibles.»

Le concept mise donc sur du mobilier modulable multifonctions, imaginé pour les besoins des locataires, question de profiter de tout l’espace disponible et de réduire les coûts. «On a surtout voulu aménager des unités sans perte et optimiser la superficie pour créer des logements abordables», précise Tania Delage, architecte responsable du dossier chez RFA.

Connexions sociales
Et la grandeur des appartements ne sert pas qu’à diminuer les coûts : les logements ont été conçus plus petits pour encourager les locataires à profiter des espaces de rassemblement, et ainsi favoriser le vivre-ensemble, détaille Patrick Préville. «On parle souvent de cette génération comme étant très déconnectée des autres, avance-t-il. Mais, au contraire, comme ils sont hyper connectés dans l’espace virtuel, 
les milléniaux ont besoin de se retrouver avec des gens qui leur ressemblent.»

De grands espaces de cotravail, une cuisine commune, une salle de jeux, un lieu de détente et même un endroit où laver son animal de compagnie compenseront donc le caractère minimaliste des logements.

Et puisque le vivre-
ensemble est à l’honneur, le complexe, qui se situe au sein du projet multigénérationnel Rosemont Les Quartiers, a aussi été conçu pour favoriser les rencontres avec les autres habitants du secteur. «On a eu la chance de créer une communauté. Ce qu’on a trouvé le plus inspirant dans le projet Yimby, c’était la diversité des gens que les locataires allaient côtoyer», indique Tania Delage.

Brad ou Sophie?
Les logements ont été conçus pour refléter trois types de profil, ceux du jeune professionnel célibataire (Brad), de la travailleuse autonome (Sophie) et du couple (Mathilde et Benoit). Ces concepts, pensés et réalisés par une équipe constituée surtout de Y, répondront à différents types de besoin. Le mobilier et la disposition de l’appartement seront adaptés en conséquence. «Le condo de Mathilde et Benoit sera plus intime, par exemple, alors que celui de Brad sera plus à aire ouverte», explique l’architecte.

Un deuxième complexe Yimby, aussi situé au cœur d’un 
projet multigénérationnel et signé Sid Lee Architecture, sera construit à Terrebonne, dans le secteur Lachenaie. Quarante-cinq unités locatives dont la livraison est prévue à l’été 2019 seront offertes.

Les prix

De 990$ à 2100$ par mois, selon la superficie, la hauteur et l’orientation.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!