C’est le temps du traditionnel ménage de printemps. Pourquoi ne pas en profiter pour essayer 
de nouveaux produits plus doux pour l’environnement? Zoom sur quelques nouveautés.

Comment fait-on le lavage en 2018, selon Geneviève Lorange, fondatrice de Bigarade? On s’abonne à son nouveau service de lessive, qui nous permet de recevoir par la poste, à la fréquence qui nous convient, les produits dont on a besoin, du savon à l’assouplissant, en passant par le détachant. Tous les produits sont fabriqués au Québec et livrés dans des contenants de verre consignés et réutilisables fabriqués aux États-Unis et décorés d’une étiquette en cuir recyclé. Rien ne se perd!
À partir de 0,28 $ par brassée à bigarade.io

 

Faits de fibres naturelles, les essuie-tout réutilisables Kliin remplacent avantageusement les rouleaux d’essuie-tout jetables et même les classiques torchons, puisqu’ils retiennent jusqu’à 15 fois leur poids en eau. On les a testés et ils brillent partout: pour nettoyer les comptoirs de cuisine ou de la salle de bain, astiquer les meubles et même laver les vitres. Ils sont en plus très faciles d’entretien, puisqu’il suffit de leur faire faire un petit tour dans la laveuse ou le lave-vaisselle (ils résistent 300 lavages, après quoi il suffit de les mettre au compost).
Essuie-tout Kliin, à partir de 5$ au www.kliin.co

Lancée en 2016 à Montréal, The Unscented Company propose, sans surprise, une gamme de produits pour le corps et la maison sans fragrance. «Nous remettons en question l’idée reçue selon laquelle les fragrances sont synonymes de propreté», souligne-t-on dans un communiqué. Qui plus est, les produits – un nettoyant tout usage, des pastilles pour le lave-vaisselle, du savon à vaisselle, un détergent à lessive et un savon à mains – sont aussi exempts de colorant, de phosphate et de chlore.
À partir de 5$ au www.theunscentedcompany.com

À partir d’ingrédients actifs comme le savon de Marseille, l’argile, le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc, une PME lavalloise propose toute une gamme de produits ménagers fabriqués à la main sans générer de déchets. Les cofondatrices de Planette, Ginette Éthier, la mère, et sa fille Myriam Tellier, ont par ailleurs déjà remporté des prix d’entrepreneuriat, en plus de recevoir une médaille de l’Assemblée nationale soulignant leur mission écologique.
À partir de 9,15$ à planette.ca

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!