Getty Images/iStockphoto

Il serait dommage de résumer les plantes à de simples pièces d’ornement. Celles-ci ont mille et une vertus souvent oubliées. Bärbel Oftring, qui se consacre notamment à l’étude de la biologie et a publié près de 80 ouvrages concernant la nature, recense dans son dernier livre, Les plantes multi-usages (Delachaux et Niestle), plus de 100 végétaux. Ces derniers peuvent s’utiliser en cuisine, pour soigner quelques maux du quotidien, mais aussi les plantes de son jardin.

Faire son propre purin végétal
Pour un purin végétal fait maison, il faudra mettre dans un récipient 10 litres d’herbes hachées ou un kilogramme de matière végétale fraîche, puis complétez avec de l’eau. Recouvrez d’un grillage fin et laissez fermenter deux ou trois semaines. Quand l’effervescence (une mousse blanche) disparaît, le purin, une fois filtré, sera prêt à l’emploi. L’odeur peut en indisposer plus d’un. Pour l’atténuer, Bärbel Oftring conseille d’ajouter deux petites pelletés d’extrait de valériane, de bentonite, de feuilles de chêne ou de poudre de roche.

Protéger ses plantes avec une infusion de romarin
Faire infuser deux cuillerées à soupe de feuilles de romarin ciselées par tasse 8 à 10 minutes. Une fois pulvérisée sur vos plantes, cette tisane éloignera divers champignons parasites, comme le mildiou.

De la tanaisie pour protéger ses pommes de terre
Afin d’éloigner les doryphores, très gourmandes en pomme de terre, il suffit de planter de la tanaisie tout autour de votre carré de plantations.

Du raifort contre les maladies fongiques
Après avoir fait macérer 300 grammes de feuilles de raifort fraîches 24 heures dans 10 litres d’eau, faire mijoter le produit 20 minutes. Une fois froid, retirer les parties froides. Pulvérisée sur vos plantes, cette bouillie préviendrait les maladies fongiques.

Aussi dans Maison :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!