Avec son projet Le Jeanne-Mance, le promoteur Orbitat souhaite rendre l’architecture contemporaine accessible aux premiers acheteurs. Sachant que les jeunes sont des adeptes de celle-ci, l’équipe d’Orbitat a conçu 10 unités stylées et urbaines dans un quartier où maisons unifamiliales revampées et lofts de designers se côtoient : le Mile-Ex.

«Avec Le Jeanne-Mance, on voulait s’éloigner des projets immobiliers génériques. On a donc fait appel à la boîte d’architectes Nature Humaine, afin qu’elle conçoive un bâtiment unique tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, explique Gentiane Godin, directrice des ventes du projet. Acheter un duplex à Montréal est rendu hors de prix, et faire appel à un architecte pour transformer en cottage l’est tout autant. Avec Le Jeanne-Mance, on transpose le concept à des condos abordables. On souhaite vraiment que ce projet devienne une référence dans le portrait de l’architecture contemporaine à Montréal.»

Le projet Jeanne-Mance propose des unités de deux chambres de style loft, dont certaines sont pourvues d’une mezzanine et d’un espace bureau. Les aires ouvertes ont été privilégiées, ainsi qu’une grande fenestration.

«On a voulu faire les pièces le plus spacieuses et lumineuses possible, souligne Gentiane Godin. Un aménagement ergonomi­que a été proposé pour la cuisine et la salle de bain. On a pensé à maximiser l’espace avec, entre autres, un bac de rangement pour la poubelle et le recyclage dans la cuisine. Les chauffe-eau ont quant à eux été installés dans le garage intérieur pour ne pas prendre d’espace dans les unités. On a aussi intégré quelques portes escamotables quand c’était possible.»

Souhaitant proposer un projet intime, Orbitat offre quelques unités avec entrées privées. Toutes les unités possèdent un ou deux balcons. Celles du troisième étage sont pourvues d’une grande terrasse avec vue sur le toit vert et sur la montagne.

Ce n’est pas un hasard si Orbinat a choisi de donner vie à son nouveau projet dans le quartier Mile-Ex, situé entre le Mile-End et Parc-Extension. Tout d’abord, la Petite Italie est juste à côté. De plus, ce quartier au passé industriel est depuis quelques années un laboratoire créatif où bon nombre d’architectes et de designers ont élu domicile dans des lofts et des maisons auxquels ils ont donné un nouveau visage contemporain.

«C’est un coin central, mais tranquille, avec seulement une circulation locale, note la directrice des ventes. Le matin, les gens ne traversent pas le quartier pour se rendre au centre-ville ou sur la Métropolitaine. Ils passent plutôt par l’avenue du Parc et le boulevard Saint-Laurent.»

C’est situé où?

  • Sur la rue Jeanne-Mance près de l’intersection Saint-Zotique Ouest.
  • Dans le quartier Mile-Ex.
  • Près de la Petite Italie.
  • À une dizaine de minutes des stations de métro Parc et De Castelnau.

Aussi dans Maison :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!