Métro

TORONTO – Un nouveau sondage mené par la banque CIBC (TSX:CM) suggère que les jeunes de la «génération du millénaire» sont tout aussi intéressés que la plupart des Canadiens à posséder leur propre maison.

Le sondage indique que 86 pour cent des «milléniaux» — âgés de 18 à 34 ans — considèrent l’accession à la propriété comme importante, même si 42 pour cent d’entre eux sont locataires et que 21 pour cent vivent encore chez leurs parents.

Parmi l’ensemble des Canadiens, 85 pour cent estiment qu’il est important d’être propriétaire.

Chez les Canadiens qui jugent important d’être propriétaire, 63 pour cent croient que c’est logique du point de vue financier et que c’est un bon moyen d’épargner pour la retraite, tandis que chez les «milléniaux», 59 pour cent pensent que la propriété leur procurera un sentiment de liberté personnelle.

À l’inverse, 15 pour cent des Canadiens estiment qu’il n’est pas important de posséder une maison, et près de la moitié d’entre eux (46 pour cent) croient que c’est un fardeau trop lourd à porter.

Barry Gollom, vice-président, Prêts et Hypothèques CIBC, affirme que l’idée selon laquelle les jeunes ne veulent pas être propriétaires de leur résidence est un mythe.

«D’après notre sondage, la génération du millénaire accorde autant d’importance à l’accession à la propriété que les Canadiens des autres groupes, a-t-il déclaré dans un communiqué. L’accession à la propriété est un jalon important pour beaucoup de gens, et cela n’a pas changé même s’il est de plus en plus difficile de pénétrer le marché.»

Le sondage en ligne, réalisé les 14 et 15 mars, a été mené auprès de 1517 adultes canadiens choisis au hasard parmi les personnes inscrites au Forum Angus Reid. La marge d’erreur est de 2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20.

Aussi dans Maison :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!