Getty Images

MONTRÉAL — Onze des 15 cancers entraînant la plus importante perte d’années de vie en bonne santé sont étroitement associés à deux facteurs de risque évitables, le tabagisme et l’alcool, selon une nouvelle étude.

Les chercheurs ont calculé le nombre d’années de vie ajustées en fonction de l’incapacité (AVAI ou DALY) perdues à cause du cancer. Cette mesure est souvent utilisée pour évaluer le fardeau global de la maladie.

Ils ont mesuré que, en 2011, le cancer avait entraîné la perte de 9,8 millions d’AVAI aux États-Unis, fort majoritairement en raison des décès prématurés.

Le cancer du poumon est responsable à lui seul de 24 pour cent des années de vie en bonne santé perdues. Le cancer du sein arrive en deuxième place à 10 pour cent. Quatre cancers (poumon, sein, colorectal et pancréas) sont responsables d’environ la moitié des AVAI.

Les conclusions de cette étude sont publiées en ligne par le Journal of Preventive Medicine.

Aussi dans Vivre :

blog comments powered by Disqus