Toby Talbot / The Associated Press

MONTRÉAL — C’est lundi que sera lancée au Québec la campagne de vaccination annuelle contre la grippe.

L’objectif du Programme d’immunisation contre l’influenza est de prévenir les complications, les hospitalisations et les décès dans les groupes à risque élevé. Ainsi, le vaccin est offert gratuitement aux enfants de moins de 2 ans, aux femmes enceintes aux 2e et 3e trimestres de grossesse, aux personnes ayant une maladie chronique, aux personnes de 60 ans et plus, et aux travailleurs de la santé.

A noter que les autres Québécois qui ont des contacts étroits avec des personnes à haut risque de complications sont inclus dans le programme universel et n’ont pas à assumer les frais.

Comme à chaque année, plus de 2 millions de doses de vaccin seront distribuées.

Les autorités signalent que plusieurs mesures d’hygiène permettent de prévenir une infection. Par exemple, il est important de se laver les mains régulièrement et d’éviter de se toucher le nez, les yeux et la bouche, car ce sont des portes d’entrée pour les microbes. De même, il est recommandé de veiller à ce que les éléments de son environnement soient nettoyés régulièrement, notamment les appareils sanitaires, les comptoirs et les lavabos.

La ministre déléguée à la Santé publique et aux Saines habitudes de vie, Lucie Charlebois, ainsi que le directeur national de santé publique, le docteur Horacio Arruda, soulignent l’importance de s’informer adéquatement sur la vaccination contre la grippe en vue de prendre une décision éclairée à ce sujet.

Selon le docteur Arruda, la recommandation en faveur de la vaccination s’appuie sur la littérature scientifique et les avis d’experts les plus récents de la communauté internationale.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus