MONTRÉAL — Les Canadiens, jeunes et vieux, qui font régulièrement de l’activité physique, qui ont un poids santé et qui consomment plus de fruits et légumes présentent ensuite un meilleur fonctionnement cognitif, selon des chercheurs de l’université ontarienne York.

Des études réalisées précédemment en Espagne et en Corée du Sud avaient démontré que les aînés qui mangent le plus de fruits et de légumes s’en tirent mieux que les autres lors de tâches exigeantes mentalement. Les études examinant le lien entre l’activité physique, la consommation de fruits et légumes et leur impact sur le cerveau sont toutefois plus rares.

Cette nouvelle enquête comptait plus de 45 000 participants âgés de 30 ans et plus. Les sujets ont répondu à un questionnaire qui mesurait des capacités mentales comme le raisonnement, la mémoire et la résolution de problèmes. Les chercheurs ont également analysé leur âge, leur niveau d’activité physique, leur indice de masse corporelle (IMC) et leur consommation quotidienne de fruits et légumes.

Les scientifiques ont établi un lien entre des niveaux élevés d’activité physique, un IMC normal et une consommation plus importante de fruits et légumes, et un meilleur fonctionnement cognitif aussi bien chez les jeunes que chez les aînés.

Ils ont également constaté que le niveau plus élevé d’activité physique pourrait partiellement expliquer le lien entre la consommation de fruits et légumes et la santé cognitive.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le Journal of Public Health.

Aussi dans Vivre :

blog comments powered by Disqus