Jonas Ekstromer

MONTRÉAL — Seulement 45 minutes d’activité physique modérée par semaine suffisent pour permettre aux aînés souffrant d’arthrite dans les genoux d’améliorer leur qualité de vie, selon des chercheurs américains.

Cela représente environ le tiers des 150 minutes d’activité modérée par semaine qui sont recommandées pour lutter contre la maladie et la mort prématurée, un objectif souvent inatteignable pour les aînés ralentis par l’arthrite.

Les participants à cette étude menée par les chercheurs de la faculté de médecine de l’université Northwestern étaient 80 pour cent plus susceptibles d’améliorer ou de maintenir leur mobilité sur deux ans s’ils effectuaient 45 minutes d’activité physique modérée par semaine, comparativement à ceux qui bougeaient moins.

L’auteure de l’étude, Dorothy Dunlop, a dit qu’un objectif de 45 minutes par semaine représente un bon point de départ pour les aînés qui doivent composer avec un inconfort dans leurs articulations.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal médical Arthritis Care & Research.

Aussi dans Vivre :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!