Archives Métro Média

MONTRÉAL — Le risque d’hypertension artérielle et d’hypercholestérolémie des fumeurs occasionnels est identique à celui des fumeurs habituels, selon une nouvelle étude américaine.

Plus de 10 pour cent des quelque 40 000 sujets interrogées par des chercheurs de l’université Ohio State se sont présentées comme étant des fumeurs «sociaux» ou «occasionnels», tandis que 17 pour cent ont dit fumer tous les jours.

Environ 75 pour cent des fumeurs occasionnels ou réguliers souffraient d’hypertension et 54 pour cent d’hypercholestérolémie.

Les chercheurs ont également découvert que les fumeurs occasionnels sont habituellement plus jeunes, ce qui signifie «qu’ils sont déjà engagés sur le chemin de la maladie cardiovasculaire».

Le tabagisme est un facteur de risque connu pour l’hypertension et l’hypercholestérolémie, qui elles contribuent de manière importante à la maladie cardiovasculaire, la principale cause de mortalité chez les hommes et les femmes à travers le monde.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le American Journal of Health Promotion.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!