bikeriderlondon/Shutterstock.com

MONTRÉAL — L’obésité infantile a des répercussions à long terme sur la santé, ont constaté des chercheurs britanniques.

L’analyse de données colligées auprès de 300 000 participants à 18 études a démontré que les adultes qui ont souffert d’obésité pendant leur enfance sont plus susceptibles de présenter des artères endommagées ou de souffrir de prédiabète, même 25 ans plus tard.

L’indice de masse corporelle à l’enfance a aussi été associé à un risque d’hypertension artérielle à l’âge adulte.

Le taux d’obésité chez les enfants et les jeunes a pratiquement triplé depuis 30 ans au Canada, selon le gouvernement fédéral.

Les conclusions de cette étude sont publiées par le journal médical Obesity Reviews.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!