Getty Images

MONTRÉAL — Les tensiomètres utilisés pour mesurer la pression artérielle à la maison sont d’une imprécision inacceptable, selon une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de l’Alberta.

Jennifer Bingrose et son équipe ont constaté que ces tensiomètres rataient la cible par cinq mmHg lors d’environ 70 pour cent des mesures. Ils étaient imprécis de 10 mmHg dans 30 pour cent des lectures.

Cette découverte est d’autant plus inquiétante qu’on demande à des millions de personnes de surveiller leur pression à la maison et de communiquer les données à leur médecin.

Les chercheurs ont comparé les résultats obtenus par 85 patients qui utilisaient leur propre appareil aux mesures effectuées simultanément par deux observateurs, sous la supervision d’un troisième, ce qui est considéré comme l’étalon de référence en ce qui a trait à la mesure de la pression artérielle.

Les lectures étaient plus imprécises pour les hommes que pour les femmes.

L’hypertension artérielle est la principale cause mondiale de mortalité et d’incapacité.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!