TC Media - Denis Germain Martine Huard, propriétaire du studio de toilettage Cabot à Sainte-Catherine, donne un traitement de la mue à la chienne Stella.

Même s’il est tentant de le faire, tondre le poil de son chien n’est pas une solution recommandée pour faire en sorte que l’animal ait moins chaud, prévient l’Hôpital vétérinaire Roussillon. Ce mythe est assez répandu, convient la Dre Geneviève Blanchette, qui rappelle que les chiens ne transpirent pas de la même manière que les humains. 

Contrairement à la croyance populaire, le chien évacue la chaleur par les coussinets des pattes et la bouche, et non par le poil sur les flancs. Le poil agit comme une couche d’isolation thermique, explique la vétérinaire. «Il sert de protection contre la chaleur. Si le pelage est bien brossé et qu’il n’y a pas de nœuds, l’air va circuler à travers le poil», mentionne Dre Blanchette.   

Martine Huard, propriétaire du studio de toilettage Cabot à Sainte-Catherine, affirme devoir faire beaucoup de sensibilisation à ce sujet auprès de ses clients. «Je trouve ça dommage que les gens ne soient pas plus conscientisés», dit-elle.

Avant de songer à la tonte, le maître d’un chien aux poils longs, comme le border collie ou le berger allemand, devrait plutôt s’occuper de la couche de sous-poil de l’animal, soutient Mme Huard. «Lors de la mue printanière, les poils morts tombent, explique-t-elle. Nous pouvons faciliter le processus en faisant un traitement de la mue.»

La toiletteuse applique un shampooing sur le pelage, puis le rince. Le sous-poil qui n’était pas encore tombé devrait ensuite le faire sous l’effet du séchoir.

Marie-Michelle Montpetit, propriétaire du studio de toilettage Puppy Angel Canada à Candiac, affirme aussi que le traitement est une des solutions les plus efficaces. «C’est assez impressionnant la quantité de poils morts qu’on peut enlever avec le shampooing, environ 90% du sous-poil», mentionne-t-elle.

De plus, Mme Montpetit rappelle que le poil de certaines races de chien ne repousse plus de la même manière une fois qu’il a été rasé.

Protection contre le soleil
En plus de servir d’isolant, le poil joue un rôle crucial dans la protection contre les rayons UV du soleil, précisent les intervenants rencontrés. «La peau du chien est plus mince que celle d’un humain, affirme la propriétaire du studio Cabot. Le soleil va taper directement sur la peau et le chien sera plus susceptible d’avoir un coup de soleil s’il n’a plus de poils.»

Par ailleurs, les propriétaires de chiens aux poils courts peuvent éviter cette situation à leur animal en lui appliquant de la crème solaire pour enfants sans zinc ou en lui faisant porter un gilet léger.

Comment savoir si son chien a chaud?
Deux signes permettent de savoir si un chien subit la chaleur, d’après Dre Blanchette de l’Hôpital vétérinaire Roussillon: le halètement et le manque d’énergie. Si le chien semble essoufflé ou fatigué, c’est qu’il a besoin de se rafraîchir.

«Les chiens qui ont le museau plat sont plus à risque d’éprouver des problèmes de respiration», affirme-t-elle.

Conseils pour rafraîchir son chien l’été

  • Lui donner l’accès à des zones d’ombre
  • Le garder à l’intérieur de la maison au frais
  • Lui donner accès en tout temps à un bol d’eau fraîche
  • Lui faire profiter de la baignade si son propriétaire possède une piscine
  • Le coucher sur un tapis rafraîchissant, qui peut être trempé dans l’eau ou qui s’active sous la pression du chien
  • Appliquer de la crème solaire pour chiens ou pour enfants qui ne contient pas de zinc
  • Lui mettre un harnais rafraîchissant trempé dans l’eau

(Sources: Hôpital vétérinaire Roussillon, Puppy Angel Canada et Studio de toilettage Cabot)

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!