Quatre hommes sur cinq risquent de devenir chauves. Mais la calvitie n’est pas qu’un problème masculin : elle affecte également 28 % des femmes. Voici quelques conseils pour stopper – ou
du moins pour ralentir – la perte de cheveux.

Utiliser les bons produits
La grande majorité des cas de calvitie sont d’origine génétique, ce qui signifie qu’ils sont inévitables. Selon la coiffeuse Denise Tremblay, il est toutefois possible de ralentir la perte des cheveux, notamment en utilisant de bons produits capillaires. «Ce qui distingue un bon produit, c’est bien sûr la qualité et le degré de concentration de ses ingrédients actifs mais aussi sa compatibilité avec notre type de cheveux», précise-t-elle.

Gare aux éléments
À faibles doses, le soleil peut rendre la chevelure plus vigoureuse. Mais une exposition prolongée aux rayons UV assèche le cuir chevelu et entrave l’évacuation des acides gras, ce qui favorise la chute des cheveux. «Le vent est lui aussi très nocif, car il a un effet déshydratant. Or, la déshydratation est un des facteurs qui peuvent entraîner la perte des cheveux», explique Mme Tremblay. Morale de l’histoire : à la plage, mieux vaut se couvrir la tête.

Le point sur 
les couvre-chefs
Un des mythes les plus tenaces à propos de la calvitie concerne le port de chapeaux. En effet, plusieurs les accusent d’étouffer le cuir chevelu, ce qui provoquerait la chute des cheveux. Mais Denise Tremblay est catégorique : cette croyance n’est appuyée par aucune preuve scientifique. «Dans le pire des cas, ceux qui ont une prédisposition héréditaire pour la calvitie et qui portent régulièrement un chapeau accélèrent peut-être le processus de cette façon, mais sinon, il ne semble pas y avoir de lien», ajoute-t-elle.

Avoir une bonne 
hygiène de vie
C’est bien connu : le manque de sommeil, une mauvaise alimentation, le stress et le tabagisme sont tous néfastes pour la santé. Toutefois, ce que peu de gens savent, c’est que ces mêmes facteurs sont tout aussi nocifs pour les cheveux. Qui sait, peut-être qu’un jour, des images de crânes dégarnis orneront les paquets de cigarettes avec cette mention : «Fumer peut causer la calvitie.»

Consulter au besoin
Si, malgré tous vos bons soins et toutes vos précautions, votre tignasse devient clairsemée à la vitesse de la lumière, Denise Tremblay estime qu’il faut investiguer davantage. «Certaines maladies peuvent entraîner une chute de cheveux plus ou moins accentuée», indique-t-elle. C’est le cas, notamment, du lupus, du diabète, de l’hypothyroïdie et de l’hyperthyroïdie. «C’est la raison pour laquelle je recommande à tous mes clients qui souffrent d’une perte inexpliquée de leurs cheveux de consulter un professionnel de la santé», conclut la coiffeuse.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!