© valentinrussanov / Istock.com

En ce début de printemps, prendre des «bains de forêt» s’affiche comme le nouvel eldorado du bien-être. Appelée «Shinrin Yoku» au Japon, cette immersion contemplative dans la nature permettrait de regagner de l’énergie et diminuer le stress. Avec l’arrivée des beaux jours, plusieurs livres à paraître nous invitent à tenter l’aventure.

Les arbres tiennent la vedette en 2018. Pas moins de cinq ouvrages santé leur sont consacrés en ce début d’année nous incitant à prendre des «bains de forêt des heures durant».

Cette thérapie naturelle, pratiquée au Japon depuis les années 80 et connue sous le nom de «Shinrin Yoku», auraient de nombreuses vertus dont celle de chasser le stress chronique et la fatigue.

Ces bénéfices seraient dus aux molécules émises par les arbres, selon le biologiste japonais Qing Li, à l’origine de l’essor de la thérapie par les arbres ou «sylvothérapie»  et auteur de l’ouvrage «Shinrin Yoku, l’art et la science du bain de forêt».

Pour pratiquer le «Shinrin Yoku», il faudrait idéalement s’immerger dans la nature en se connectant aux chants des oiseaux, aux odeurs, aux couleurs de la forêt et aussi toucher le tronc des arbres. Le rituel consiste aussi à embrasser les arbres quelques minutes pour se «brancher» à leur énergie. L’idée est de mettre ces cinq sens en éveil loin du téléphone intelligent pour se ressourcer pleinement. 

Étudiés pour leur pouvoir guérisseur naturel, ces êtres de la nature stimuleraient également notre système immunitaire, notre force vitale et la concentration. On dormirait même comme un bébé grâce à eux, explique le chercheur japonais Yoshifumi Miyazaki dans son livre à paraître en avril  «Shinrin Yoku – Les bains de forêt, le secret de santé naturelle des Japonais». 

Pour débuter, l’idéal serait de se promener sans but pendant 15 minutes par semaine dans la nature ou un grand parc même en ville, conseillent Héctor García et Francesc Miralles, deux passionnés du Japon qui ont conçu un guide pour le grand public attendu le 3 mai «les pouvoirs guérisseurs de la forêt- le Shinrin yoku, la voie du bonheur».

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!