Métro Pour prendre de bonnes décisions financières, il faut commencer par prendre ses responsabilités.

Votre budget vous inquiète peut-être trop (ou trop peu). Le psychothérapeute Charles Richards, auteur de The Psychology of Wealth, explique comment trouver l’équilibre.

À l’instar de notre vie de couple, notre relation avec l’argent est très importante et peut parfois être dysfonctionnelle. Selon Charles Richards, l’argent est non seulement un indicateur de pouvoir, mais il est aussi une forme de pouvoir et nous sommes imprégnés de son énergie.

Ceux qui ne sont pas préparés à gérer cette énergie de manière constructive finissent souvent par ressentir son influence négative. Voici quatre situations et autant de conseils à cet égard.

J’ai perdu mon emploi et je n’ai plus d’argent. Comment retrouver la volonté de vivre?
Ce que vous êtes n’est pas défini par ce que vous possédez, mais par ce que vous faites.

«Une situation peut changer en quelques instants, explique M. Richards. Quand votre identité est liée à vos possessions ou à votre occupation, c’est dangereux. Si être riche, populaire et réussir dans la vie est très important pour vous et que, soudainement, pour une raison ou une autre, vous ne pouvez plus être cette personne, vous êtes susceptible de penser que votre vie est terminée. Il faut se reconnecter avec soi-même (grâce à la méditation ou aux croyances spirituelles, par exemple) et aller au-delà des possessions.»

J’ai peur de l’échec.
«Ne laissez pas la peur de l’échec vous arrêter, continue-t-il. Les gens qui ont du succès échouent souvent, mais ils persévèrent et assument la pleine responsabilité de leurs actes. L’échec est un problème, mais il y a toujours un moyen de s’en sortir. Il suffit parfois d’avoir l’initiative de trouver comment.»

Tout ce que je veux, c’est gagner de l’argent. Est-ce sain?
Vous devez être prêt à donner pour recevoir.

«Vous pouvez être riche, financièrement parlant, mais être pauvre d’esprit si cette opulence est une fin en soi. Quiconque aspire à un plus grand succès financier devrait servir une cause encore plus grande (philanthropique, spirituelle, environnementale ou autre).»

La récession m’angoisse. Comment puis-je rester zen?
Arrêtez d’écouter les messages déprimants.

«Est-ce que vous voulez qu’ils deviennent réalité pour vous? Non? Alors, mettez un peu de côté les mauvaises nouvelles relayées par les médias, conseille le psychothérapeute. Bien sûr, c’est ce qui se passe, mais si vous vous laissez influencer par ces nouvelles, elles s’immisceront dans votre quotidien.»

Je suis un gros zéro en finance. Je ne peux penser, je n’arrive plus à dormir et je suis stressé.
Vous ne pouvez ignorer la réalité.

«Faites un plan avec des objectifs précis pour diminuer votre niveau de stress et renverser la vapeur, recommande-t-il. Cela requiert de la discipline ainsi qu’un esprit pratique et il faut savoir assumer ses décisions. Les défis financiers peuvent être positifs en ce sens qu’ils stimulent la créativité, puisque vous êtes obligé de trouver des solutions. Vous ne réussirez pas tant que vous n’accepterez pas de prendre vos responsabilités.»

Trucs

  • Changer sa façon de penser. Baignez le plus possible dans un environnement où l’on parle de finance et de succès. Un bon raccourci est de lire des biographies de gens célèbres qui ont réussi et que vous admirez.
  • Établir des objectifs clairs. Une personne vit dans une maison mobile, tandis qu’une autre se promène en limousine. Peu importe ce que celle qui habite dans une maison mobile pense, faites le contraire de ce qu’elle fait. Ainsi, vous serez toujours la personne en limousine!
  • Être comblé. Certaines personnes ne sont pas très riches, mais sont comblées parce qu’elles vivent leurs passions.

Aussi dans Vivre :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!