OTTAWA — Près de trois enfants canadiens sur quatre consomment trop de sel, selon un nouveau rapport de Santé Canada, qui s’engage à redoubler d’ardeur pour diminuer l’apport de sodium chez tous les Canadiens.

Le nouveau document du ministère fédéral dévoilé lundi indique que les Canadiens avaient consommé en moyenne 2760 milligrammes de sodium par jour en 2017, alors que la recommandation quotidienne est de 1500 mg. Santé Canada conseille d’ailleurs de ne pas dépasser les 2300 mg par jour.

Selon ces données, les enfants âgés de un à huit ans ne dépassent pas la limite de 2300 mg. Cependant, c’est à partir de l’âge de neuf ans que les choses se gâtent.

Chez les 9 à 13 ans, les enfants consomment en moyenne 2575 mg de sel par jour. Dans la catégorie des 14 à 18 ans, les adolescents ingèrent en moyenne plus de 2800 mg de sel par jour. Chez les adolescents masculins, le chiffre grimpe à 3320 mg.

Les hommes sont ceux qui consomment le plus de sel, selon le ministère. Parmi les hommes âgés de 14 à 30 ans, 90 pour cent dépassent les limites recommandées. Cependant, Santé Canada explique que les hommes ingèrent plus de sodium principalement parce qu’ils consomment davantage de calories que les femmes.

Un apport trop élevé en sodium peut occasionner de l’hypertension, un problème de santé lié aux maladies du coeur et aux accidents vasculaires cérébraux.

Selon Santé Canada, ce sont les produits de boulangerie et de pâtisserie, ainsi que les mets préparés, qui contiennent le plus de sel.

Le ministère a promis d’accroître ses efforts pour aider les Canadiens à consommer moins de sel. En février, Santé Canada a annoncé qu’il obligera prochainement les producteurs à apposer un symbole sur les aliments ayant une forte teneur en sodium.

Santé Canada prévoit maintenant réviser ses objectifs quant aux aliments préemballés et aux produits vendus dans les restaurants. Le ministère a aussi l’intention d’instaurer un programme de surveillance «pour évaluer les progrès et en faire rapport».

Les produits les plus salés selon Santé Canada:

— Produits de boulangerie et de pâtisserie: pains, muffins, desserts, craquelins et barres de céréales (20 pour cent de l’apport moyen)

— Mets composés: pizza, lasagne, plats et entrées réfrigérés ou congelés, pommes de terre congelées et salades préparées (19 pour cent)

— Viande transformée: saucisses, charcuteries, viandes en conserve, ailes de poulet, hamburgers et boulettes de viande (11 pour cent)

— Fromages (7 pour cent)

— Soupes (6 pour cent)

— Sauces et condiments (5 pour cent)

— Graisses, huiles, tartinades et vinaigrettes (3 pour cent)

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!