MONTRÉAL – Les Québécois devront attendre encore jusqu’à l’été prochain pour voir leurs pharmaciens pouvoir prolonger des ordonnances et prescrire des médicaments pour certains maux.

Une entente à cet effet était intervenue il y a environ un an entre le Collège des médecins du Québec, l’Ordre des pharmaciens et le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Mais il fallait ensuite que chaque corporation professionnelle adopte un règlement pour valider cette entente, ce qui vient d’être fait. Les trois parties en ont fait l’annonce, lundi à Montréal, franchissant ainsi une nouvelle étape.

Il reste maintenant à publier le règlement dans la Gazette officielle et à négocier les honoraires professionnels des pharmaciens qui accompliront ces tâches à la place des médecins.

C’est donc à compter de l’été prochain que les pharmaciens pourront, par exemple, prolonger l’ordonnance d’une personne qui n’arrive pas à voir son médecin assez rapidement, alors que sa prescription de médicament est échue.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!