TORONTO – Santé Canada annonce de nouvelles règles concernant l’étiquetage de la naphtaline, dans le but de réduire les risques associés à ce produit contre les mites.

L’agence fédérale indique qu’elle s’est penchée sur le naphthalène, un principe actif des boules et paillettes utilisées pour contrôler les mites et les larves qui grugent les vêtements.

Le nouvel étiquetage réduira la dose maximale d’application et préviendra les consommateurs d’entreposer le produit hermétiquement, hors de la portée des enfants et des animaux.

On demandera aussi aux consommateurs d’utiliser les boules et les paillettes antimites dans des endroits bien aérés, et seulement à l’intérieur.

Le ministère fédéral de la Santé estime que les nouveaux emballages devraient décourager les enfants d’ingurgiter les boules et paillettes qu’ils trouveraient, et minimiser les émanations de vapeurs pendant l’entreposage.

L’exposition à des émanations de naphthalène peut causer des maux de tête, des nausées, des étourdissements et des vomissements. L’ingestion de naphtaline ou une surexposition à des tissus traités par ce produit peut provoquer une anémie hémolytique, maladie qui entraîne une destruction anormale des globules rouges.

Aussi dans Vivre :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!