Des amitiés de longue date chez les femmes pourraient provoquer un phénomène de « grossesses contagieuses », selon une nouvelle étude italienne. 

Certaines grossesses seraient souvent « contagieuses » chez certaines femmes, rapporte The National Library of Medicine, alors qu’une nouvelle étude intéressante sur le sujet vient d’être publiée.

Les chercheurs italiens de l’Université de Milan estiment que pour les femmes qui voient une de leurs amies de longue date tomber enceinte, les risques de celles-ci de tomber enceinte seraient de beaucoup multipliés.

« Notre étude démontre que “l’effet amie” a une forte et significative influence sur les femmes. Il est intéressant de noter que les amies du secondaire peuvent jouer un rôle important dans les décisions de fertilité bien longtemps après la fin de l’école », explique le coauteur de l’étude, Nicoletta Balbo.

Balbo et son équipe ont étudié et sondé près de 2000 femmes américaines sur une période de près de vingt ans, entre 1990 et 2009.

Du côté des hommes, cependant, il semble qu’il soit beaucoup plus difficile de tracer de telles corrélations, notamment parce que les données sont plus difficiles à recueillir, selon les chercheurs milanais.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans l’American Sociological Review.

Crédit photo : Freedigitalphotos.net

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!