Pour les gens atteints de migraine chronique, leur souffrance s’étend à leurs relations familiales, leurs activités et leur vie sexuelle.

Les informations recueillies par Dawn Buse, auteure de la recherche, n’étaient pas surprenantes en soit. Elle souhaitait cependant quantifier cette perte de qualité de vie due à la migraine chronique.

Buse, psychologue et directrice en médecine comportementale au Monterfiore Headache Center de New York, explique : « J’entends nombre de gens me confier les effets tragiques de la migraine chronique sur tous les aspects de leur vie personnelle et professionnelle. »

La migraine chronique est caractérisée par 15 jours ou plus de maux de tête en un mois, selon les chercheurs. Environ 38 millions d’Américains souffrent de migraine, alors que les migraineux chroniques se situent entre 3 et 7 millions, informe medlineplus.com.

Près de 1000 personnes dans cette situation, ainsi que leurs familles, ont été questionnées. Les migraineux se sentent coupables. Ils sont 75 % à croire qu’ils seraient un meilleur conjoint, et 60 % meilleur parent, sans cette souffrance.

Les migraineux chroniques sont plus facilement irritables et doivent se retirer de toute activité familiale ou professionnelle au moins 7 jours par mois.

Crédit photo : Logoff/BigStockphoto.com

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!