MONTRÉAL – Les hommes qui s’entraînent ont une meilleure fonction sexuelle et érectile, démontre une nouvelle étude publiée par le journal médical Sexual Medicine.

Les chercheurs de l’hôpital Cedars-Sinai ont indiqué que cette conclusion s’applique à tous les hommes, peu importe leur race.

Près de 300 sujets ont été questionnés autant au sujet de leur niveau d’activité physique qu’au sujet de leur fonction sexuelle. Les scientifiques ont constaté que ceux qui ont dit faire deux heures d’activité physique intense par semaine, 3,5 heures d’activité modérée ou six heures d’activité légère rapportaient aussi la meilleure fonction sexuelle.

En revanche, les hommes qui s’entraînaient le moins déclaraient aussi une fonction sexuelle moindre. Le diabète, l’âge, le tabagisme actuel ou passé et la maladie coronarienne contribuaient aussi à une mauvaise fonction sexuelle.

Un chercheur a prévenu que tout entraînement doit être adapté à celui qui l’effectue, avant de rappeler que même un peu d’activité physique est préférable à la sédentarité.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!