Chantal Lévesque/Métro

Dimanche, 66 jeunes malades ont déménagé en même temps que l’Hôpital de Montréal pour enfants. Josianne Larocque-Boucher est de ceux-là.

Quand Métro est venu la rencontrer, Josianne était branchée sur la morphine. Elle ressent depuis deux semaines des douleurs aigües aux hanches, au dos et aux articulations. La jeune fille de 17 ans n’a d’autre choix que de rester à l’hôpital tant que les médecins n’auront pas identifié un remède à ses maux. «Je sais qu’ils vont trouver», a affirmé la patiente.

Josianne est atteinte de gastroparésie, un dysfonctionnement de l’estomac qui l’empêche de se nourrir normalement et dont les symptômes sont notamment des vomissements, des douleurs abdominales et de la perte de poids. Le lien entre sa maladie et ses douleurs chroniques n’est toutefois pas clair.

Depuis deux ans, l’adolescente a effectué quatre séjours à l’hôpital, dont un de quatre mois. «J’ai dû arrêter le cégep et je vais recommencer à zéro l’automne prochain», a souligné celle qui souhaite étudier en soins infirmiers.

«Même si j’ai passé 4 mois à l’hôpital l’an dernier, j’ai réussi à terminer mon secondaire cinq.» – Josianne Larocque-Boucher

Sa maladie affecte aussi sa vie au quotidien. Elle doit toujours porter un tube qui la gave et lui administre ses médicaments. «Quand je sors avec ses amis, je ne peux pas aller au restaurant», a-t-elle ajouté.

Josianne aborde le déménagement de l’hôpital avec enthousiasme. Sa «deuxième maison» sera plus confortable, croit-elle. «Tout va être neuf. Je vais avoir une chambre individuelle, une toilette privée qui m’évitera des déplacements difficiles, une télé plasma», a-t-elle rapporté.

À l’hôpital, Josianne se distrait en regardant des séries télévisées et en participant aux activités organisées par les éducatrices. Bien qu’elle apprécie les soins qu’elle y reçoit, Josianne espère pouvoir quitter l’hôpital avant ses 18 ans. Il reste moins d’un mois pour que son souhaite se réalise.

Un déménagement rapide et efficace
Le déménagement des 66 jeunes patients de l’Hôpital de Montréal pour enfants vers le pavillon Glen du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) s’est déroulé plus rapidement que prévu, dimanche.

Le dernier patient a été transféré à 11h03 au nouveau site du CUSM. La fin du déménagement était prévue pour 14h. Tous les transferts de patients ont été effectués par ambulance.

Aussi dans Montréal :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!