Collaboration spéciale Pendant la formation professorale de SUP, on apprend par exemple les techniques de pagayage et les notions de sécurité et de prévention sur les cours d’eau.

Envie de vous jeter à l’eau et d’enseigner le SUP yoga ? Marie-Ève Bertrand, fondatrice de Popspirit et professeure certifiée de yoga, nous parle de sa formation, de sa passion. Namasté.

Qu’est-ce que le SUP?
En anglais, c’est l’abréviation de stand up paddle board ou planche à pagaie. On se positionne debout sur une planche de longboard et on se déplace sur l’eau à l’aide d’une pagaie. On s’en sert, entre autres, pour surfer, s’adonner au paddle surf, au yoga, au fitness ou au paddle touring.

Depuis combien de temps pratiquez-vous le SUP?
C’est ma sixième saison de pratique, et ma quatrième de formation.

Comment vous est venue l’idée d’enseigner le SUP?
Plus jeune, avec ma mère, nous partions en voyage au Québec: c’était un véritable plaisir de pratiquer des sports nautiques, et ce bonheur est toujours resté. Par contre, le SUP yoga est davantage en accord avec mon tempérament. J’avais remarqué qu’il n’y avait aucune formation francophone pour cette activité.

Comment se donne votre formation?
La formation s’échelonne sur trois jours, suivi de quatre heures de formation. On y apprend, par exemple, les techniques de pagayage, les notions de sécurité et de prévention sur les cours d’eau, l’entretien et le déplacement d’une planche, la théorie et les différentes disciplines du SUP. Aucune expérience n’est requise, mais une formation professionnelle comme professeur de yoga – en cours ou complétée – est nécessaire pour obtenir le diplôme.

À quel endroit se donne votre formation?
Les cours sont offerts à Pointe-Claire : c’est un endroit magnifique! Tout près se trouve le village historique au grand cachet. La qualité de l’eau et l’emplacement sécuritaire en font un lieu idéal.

Combien de personnes avez-vous formées?
Une centaine.

Dans cinq ans, dix ans, de quoi auront l’air la pratique et la formation du SUP, d’après vous?
Je pense que le phénomène va exploser, et que pratiquement chaque Québécois aura sa planche, enfin, ceux qui auront facilement accès à un point d’eau.

PopSpirit.ca
Dates: 12 au 14 juin et 3 au 5 juillet
Lieu: Pointe-Claire
Coût: 550$

Aussi dans Sports :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!