Kirsty Wigglesworth

OTTAWA – Les taux de tabagisme continuent de diminuer au Canada et ont atteint en 2014 leur niveau le plus bas depuis 2001, selon une enquête de Statistique Canada dévoilée mercredi.

En 2014, 18,1 pour cent des Canadiens âgés de 12 ans et plus, soit environ 5,4 millions de personnes, ont déclaré fumer chaque jour ou à l’occasion. Il s’agit d’une baisse comparativement au taux de 19,3 pour cent enregistré en 2013 et d’une importante diminution par rapport à 2001, où 28,2 pour cent des hommes et 23,8 pour cent des femmes avaient déclaré avoir fumé chaque jour ou à l’occasion.

Le Nunavut, à 62 pour cent, se situait largement au-dessus de la moyenne nationale en 2014, tout comme les Territoires du Nord-Ouest (33,3 pour cent) et le Yukon (26,2 pour cent). Le Québec, à 19,6 pour cent, était légèrement au-dessus de la moyenne, comme le Nouveau-Brunswick (20,9 pour cent), la Saskatchewan (20,5 pour cent), Terre-Neuve-et-Labrador (21,7 pour cent) et la Nouvelle-Écosse (22,1 pour cent).

Le pourcentage de fumeurs quotidiens ou occasionnels était le plus faible chez les jeunes de 12 à 17 ans (4,3 pour cent) et chez les personnes de 65 ans et plus (9,4 pour cent).

L’enquête de Statistique Canada s’est également penchée sur l’obésité, relevant qu’en 2014, 20,2 pour cent des Canadiens de 18 ans et plus, soit environ 5,3 millions d’adultes, ont déclaré avoir une taille et un poids qui les classaient dans la catégorie des personnes obèses.

Le taux d’obésité chez les hommes est passé de 20,1 pour cent en 2013 à 21,8 pour cent en 2014. En 2003, 16 pour cent des hommes étaient obèses. Chez les femmes, le taux d’obésité était de 18,7 pour cent en 2014, en hausse par rapport à 2013, alors qu’il était de 17,4 pour cent, et à 2003 (14,5 pour cent).

En 2014, le taux d’adultes faisant de l’embonpoint s’est chiffré à 40 pour cent chez les hommes et 27,5 pour cent chez les femmes.

Au total, 61,8 pour cent des hommes et 46,2 pour cent des femmes étaient obèses ou faisaient de l’embonpoint et étaient exposés à un risque accru pour la santé en raison d’un excédent de poids.

En 2014, 6,7 pour cent des Canadiens de 12 ans et plus ont déclaré être atteints de diabète, un taux semblable à celui de 2013, mais plus élevé que celui observé au cours de la majeure partie des 12 années précédentes.

Par ailleurs, le Québec s’est démarqué au chapitre de la consommation de fruits et de légumes. Un total de 46,3 pour cent des Québécois de 12 ans et plus ont ainsi déclaré avoir mangé des fruits et des légumes au moins cinq fois par jour en 2014, un nombre bien au-dessus de la moyenne nationale, qui est de 39,5 pour cent.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!