OTTAWA – Santé Canada dépense 1,5 million $ pour reprendre la diffusion de publicités controversées sur les médicaments d’ordonnance et la marijuana avant le début de la prochaine campagne électorale fédérale.

L’agence fédérale de la santé a commencé à diffuser de nouveau, lundi, des publicités qui seront présentées à la télévision et sur Internet jusqu’au 8 août.

La ministre de la Santé, Rona Ambrose, a fait valoir que les publicités illustraient les effets néfastes des abus de médicaments sous ordonnance et l’impact de l’usage de la marijuana sur le développement du cerveau des adolescents.

Le gouvernement coupera le robinet des publicités financées par l’argent public dès le déclenchement de la campagne, attendu après la fête du Travail étant donné l’élection à date fixe arrivant en octobre.

Les premières diffusions des publicités sur la marijuana financées par l’argent des contribuables coïncidaient avec une campagne radio payée par le Parti conservateur, qui ciblait le chef libéral Justin Trudeau pour son intention de légaliser et réglementer le cannabis.

L’Association médicale canadienne, le Collège des médecins de famille du Canada et le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada ont refusé d’endosser la campagne, disant qu’elle était devenue «un ballon politique sur la politique canadienne sur la marijuana».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!