Métro La première édition de l’OcSobre qui invite à mettre de côté une mauvaise habitude durant un mois, se tiendra du 1er au 31 octobre midi.

Un mois pour se départir d’une mauvaise habitude et être, par la même occasion, solidaire d’un jeune aux prises avec une dépendance – voilà ce que propose la première édition
du défi OcSobre.

Cigarette, alcool, malbouffe, cellulaires, procrastination, se ronger les ongles et autres: voilà les cibles de l’OcSobre. Ce défi organisé par la Fondation Le Grand Chemin vise à amener les participants, tout au long du mois d’octobre, à abandonner de mauvaises habitudes.

«On s’est inspiré du OcSober australien, un sobri-o-thon axé sur l’alcool, pour l’adapter à notre réalité. En s’attaquant aux mauvaises habitudes, on fait un parallèle avec ce que les jeunes des centres Le Grand Chemin vivent lorsqu’ils rompent avec leurs dépendances», explique Simon Côté, directeur général de la Fondation Le Grand Chemin et initiateur du défi OcSobre.

Autrefois connu comme les Centres Jean-Lapointe pour adolescents, les centres Le Grand Chemin offrent depuis 25 ans des services gratuits de traitement de la toxicomanie et de la cyberdépendance aux jeunes de 12 à 17 ans du Québec. «Les jeunes qui nous sont envoyés par le système de santé restent chez nous en résidence de 8 à 10 semaines. Lorsqu’ils repartent, ils bénéficient d’un suivi post-cure», explique M. Côté. Les 3 centres du Québec accueillent de 250 à 300 jeunes chaque année.

«On souhaitait proposer un défi sympathique et accessible qui pourrait être suivi par les jeunes de 12 à 17 ans qu’on aide.» – Simon Côté, directeur général de la Fondation Le Grand Chemin

Avec l’OcSobre, la fondation souhaite sensibiliser la population, en particulier les adolescents, aux problématiques liées à la dépendance. Et elle ne veut surtout pas montrer du doigt les dépendances, mais plutôt être solidaire avec ces jeunes et partager les problèmes auxquels ils font face.

Seul ou en groupe, tout le monde peut contribuer en s’inscrivant au défi ou en encourageant un participant. «Les fonds seront reversés aux centres Le Grand Chemin pour assurer la pérennité et la gratuité des services offerts», confie M. Côté.

Une tournée de spectacles avec, entre autres, PA Méthot, Vincent Vallières, Pascale Picard, clora la première édition de l’OcSobre, qui aura lieu du 26 au 28 octobre.

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!