MONTRÉAL – Des exercices traditionnels chinois comme le tai-chi semblent contribuer à la santé et au bien-être des patients qui souffrent de maladies cardiaques, d’hypertension artérielle ou des séquelles d’un accident vasculaire cérébral, selon une étude publiée dans le Journal of the American Heart Association.

Le chercheur chinois Yu Liu et ses collègues ont épluché 35 études sur la question, pour un total de 2249 participants provenant de dix pays.

Ils ont constaté que les patients atteints d’une maladie cardiaque et qui pratiquaient des exercices chinois traditionnels réduisaient leur pression systolique en moyenne de 9,12 mm Hg et leur pression diastolique de plus de 5 mm Hg.

Ils ont également noté une réduction modeste des taux de mauvais cholestérol et de triglycérides.

Les exercices chinois ont enfin semblé rehausser la qualité de vie et réduire les sentiments dépressifs chez les patients atteints d’une maladie cardiaque.

Les exercices chinois étudiés comprenaient notamment le tai-chi, le qi gong (une gymnastique traditionnelle) et le ba duan jin (une autre forme de gymnastique).

Aussi dans Vivre :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!